TestsXbox One

Marcus Fenix débarque sur Xbox One avec le test de Gears of War : Ultimate Edition

La série Gears of War est une des grosses exclusivités de la Xbox. Tel Halo et Forza Motorsport, elle fait partie de la culture des consoles Microsoft. Et quel bonheur de pouvoir enfin rejouer à Gears of War ! Depuis 2011 avec la sortie de Gears of War 3 qui clôture la trilogie de l’escouade Delta (même si le prequel Judgment est sorti après), la franchise Gears of War ne fait plus beaucoup parler d’elle. Si lors de l’annonce de la sortie de l’Ultimate Edition de Gears of War, j’ai cru à la remasterisation de la trilogie, j’ai vite déchanté.

Mais la promesse de pouvoir jouer en rétrocompatibilité à la saga entière m’a redonné un peu le sourire.

brotherhood-desktop_wide

Le solo, il ira rejoindre mon best of ?

Sorti initialement fin d’année 2006, le jeu était la fierté graphique de cette époque pour la Xbox 360. Nouvelle licence, avec un univers travaillé et varié, des personnages attachants…

Et bien on retrouve ce qui a fait le succès de Gears of War à cette époque. C’est morbide et bourrin (et aussi d’une violence notable), dans un monde semblable à la terre qui a subit la guerre pendant des dizaines d’années, puis l’invasion de créatures plus que moches et sanguinaires. Elles veulent exterminer les humains.

Remise au goût du jour grâce aux capacités de la Xbox One, cette Ultimate Edition de Gears of War est toujours aussi belle qu’auparavant. L’ambiance et l’univers y font beaucoup. Tout au long de la campagne, jouable en coop à 2 joueurs (local et Xbox Live), divers environnements nous sont proposés. Zones urbaines, zones souterraines, endroits lumineux ou sombres.

Le scénario reste simple, sans grand rebondissement, mais nous emmène facilement dans la misère de l’invasion locuste où l’avenir de l’humanité est incertain. Seulement, c’est sans compter sur Marcus Fenix pour diriger de l’escouade Delta.

La campagne est donc un vrai plaisir pour moi. Et le scénario laisse tellement de place à l’imagination et à la perspective des autres opus. Sans oublier que les actes inédits sortis sur PC à l’époque sont inclus à cette Ultimate Edition. Pour continuer l’immersion dans l’univers Gears of War, des livres de poches ainsi que des BD sont parus et sont vraiment très bons !

Il faut noter que le jeu est principalement directif en ce qui concerne le chemin à suivre, mais on peut mener divers approches “stratégiques” pour remporter les combats.

Puisque c’est quelque chose qui ne se remarque qu’au fil des heures de jeu, ce sont les stratégies de combats à utiliser qui permettent de profiter du bourrinage massif et jouissif.

En coop, sachez que l’aspect tactique est indispensable ! Ce sera extrêmement chaud de terminer le jeu en difficulté dément sans stratégie et sans diversion… Inutile d’ailleurs de songer à l’Intelligence Artificielle pour recevoir de l’aide de vos alliés. Ils ne sont avec vous qu’en spectateurs aveugles et manchots.

lancer-fire-desktop_wide

Le multijoueur qui te met en pièce !

Pour continuer sur cette idée que Gears of War est stratégique, quoi de mieux que le multijoueur ?

Seulement 3 modes de jeux disponibles en partie normal et 6/7 en partie classée. Jouer en partie classée ou normale, aucune différence. Juste que les parties classées rapportent des bonus d’XP, mais vous font perdre 2000XP si vous quittez la partie en cours. Autant l’éviter comme un face à face avec un drone locuste.

Un contenu bien plus important que l’original puisque TOUS les DLC sont inclus avec l’Ultimate Edition en plus des persos à débloquer à quasiment chaque niveau passé. Sans oublier que l’intégralité du multijoueur est en 60 FPS.

Et de l’XP il y a de quoi en gagner. Perso, quand je commence à jouer et que je suis avec des bons joueurs, je ne m’arrête plus.

Parce que oui, comme dans tous jeux multijoueur une bonne escouade peut gagner. Et des fois, il ne suffit d’un rien dans Gears of War. Comme un tronçonnage sur un adversaire qui prend un point de contrôle peut permettre à son escouade de maîtriser le point et reprendre l’avantage.

Ce qui m’énerve le plus (c’était déjà le cas en 2006), c’est que tout le monde joue au fusil à pompe et te le colle limite dans la bouche pour être sur de nous mettre en bouillis. Sans parler des balles qui traversent l’adversaire sans le blesser ou le mettre au sol.

brumak-desktop_wide

On l’achète ou pas Gears of War Ultimate Edition ?

Ce qui me plait dans l’Ultimate Edition de Gears of War : Ce qui me déplait dans l’Ultimate Edition de Gears of War :
  • Contenu solo exclusif PC enfin jouable sur Xbox
  • Tous les DLC fournis pour le multijoueur
  • La coop, une marque de fabrique de la franchise
  • Seul le premier opus est jouable
  • Multijoueur à s’arracher les cheveux
  • IA en solo aussi inutile qu’inefficace

Le jeu en version remasterisée parlera plus facilement aux fans de la première heure, comme moi. Mais l’Ultimate Edition de Gears of War est aussi et surtout, pour les jeunes, les nouveaux arrivants sur la plateforme Xbox. Puisque le 4è épisode sera disponible fin 2016. Indispensable que tout le monde connaisse l’histoire de Marcus et l’escouade Delta. Et c’est aussi pour cela que Microsoft offre aux premiers joueurs de l’Ultimate Edition la saga en rétrocompatibilité. N’oublions pas la bêta de Gears of War 4…

Donc pour moi, oui vous pouvez l’acheter les yeux fermer ! Au prix de 40€ en neuf pour les fans (ou 60€ pour les pige… fans qui kiffent les skins d’armes). Sinon pour les autres, autant patienter que le jeu bénéficie d’une promo sur le marketplace afin de découvrir cet univers à part entière aux côtés de Marcus Fenix.

Allez, j’espère que ce test avec mon avis personnel vous aura satisfait, je retourne tronçonner du locuste !

 

Tags

VinceTheVice

Fervent défenseur des jeux vidéo en plus d'être un réel passionné depuis plusieurs dizaines d'années. Sans être un "ménestrel", Vince partage singullièrement ses passions grâce à internet en tant que rédacteur sur XboxPlace.fr… Il publie aussi depuis 2009 des vidéos consacrées aux testx jeux vidéo et matériels sur Dailmymotion et Youtube. Autres pseudo : VinceTheVice, Bebette_Show. Gamertag : Mr VinceTheVice.

Articles en relation

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  VinceTheVice, il y a 4 ans et 2 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer