News

Alan Wake et ses DLC retirés du store, Remedy passe chez 505 !

Voilà une nouvelle qui en surprendra plus d’un, mais le chef d’oeuvre de Remedy ainsi que ses DLC sont en passe d’être retiré du MarketPlace Xbox Live.

La raison ? Exactement la même qui rend si compliqué le portage de Burnout Paradise en rétrocompatibilité… Les ayant droits musicaux!

Vous n’êtes pas sans savoir que lorsqu’un jeu inclus des musiques autres que les créations mandatées par le studio, des contrats sont faits avec les maisons de disque, puis renouvelés une fois à terme, ou pas.

Et a en croire le récent communiqué du studio finlandais, et vu des ventes, sûrement très faibles du jeu, Remedy n’a sans doute pas vu grand intérêt à renouveler ces licences.

Vous avez donc jusqu’au 15 mai, soit lundi prochain, pour acheter le jeu sur le marketplace, ou vous pourrez vous en mordre les doigts jusqu’au restant de votre vie… Rien que ça.

Si vous possédez déjà le jeu, rassurez-vous, rien ne change ne change pour vous! Pour ce qui est du contraire, il vous faudra donc acheter une version physique du titre. Sa suite, le stand-alone, « American Nightmare » n’est pas touché par ce retrait et restera disponible via le marché Xbox Live.

Sans vouloir être rabas-joie, et malgré le fait que Remedy s’est dit « travailler sur la situation », il serait très étonnant que le jeu refasse surface sur le store.

Soit Remedy décide de patcher le jeu en supprimant les-dites musiques. Ce qui inclurait de virer les radios, supprimer les succès en accord avec ces radios, et sûrement rebosser un peu le sound design du jeu. Peu probable pour un jeu datant tout de même de 2010.

L’autre possibilité plus probable mais tout aussi étonnante au vu de la situation, serait de renouveler les licences musicales, ce qui impliquerait donc de repayer X années*. Mais quand on sait que malgré sa réussite critique le jeu n’a clairement pas été un succès commercial, il serait très étonnant que Microsoft ou les équipes de Sam Lake se décide – encore – de mettre la main à la poche concernant notre écrivain préféré.

C’est une nouvelle page qui se tourne, et même si – comme votre serviteur – vous attendiez des nouvelles du second opus, teasé dans Quantum Break, ça n’est apparament pas pour tout de suite.

En effet, cela fait une petite dizaine de jours que Remedy a annoncé sur son blog avoir conclu un nouveau partenariat avec l’éditeur 505 Games pour la distribution de ses deux prochains jeux, qui seront d’ailleurs multi-plateformes.

La fin de la love Story du studio avec Big M? En tout cas, une chose est sûre, Alan Wake est et restera décidément dans une tourmente sans fin, et pour encore un bon bout de temps…

* Une licence peut être renouvelée par paiement tacite de l’échéance annuelle, sans limitation de durée hormis l’annuité.

Tags

Link McCloud

Designer le jour et Super-héro de la (mauvaise) blague la nuit. Sort tout droit d'un monde où les ours se baladent en short/sac à dos!

Articles en relation

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Link McCloud, il y a 1 an et 5 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer