TestsXbox One

Avis de la Communauté sur Gears of War 4

Quelques jours après la sortie de Gears of War 4, très attendu et très bien accueilli par les joueurs, nous avons souhaité savoir ce que vous en pensiez justement. Parce que votre avis est important pour nous, et peut-être parce que vous ne partagez pas les sensations du testeur, nous essayons de vous proposer l’avis de la communauté. Cette fois-ci CSS Deimos et Master Bullitt qui nous proposent leur avis de la Communauté sur Gears of War 4.

Si ce n’est pas encore fait vous pouvez lire le test de Gears of War 4 afin d’avoir un de départ. Sachez avant tout que les avis des gamers ne sont pas modifiés sans l’accord des auteurs. Nous faisons évidemment une relecture, de façon à ce que vous puissiez lire bien tranquillement et dans les meilleurs conditions les avis des gamers. Nous souhaitons remercier Deimos et Bullitt pour leurs avis et nous vous souhaitons une très bonne lecture.

CSS DEIMOS

css-deimos-gears-100

Après avoir été plus que déçu par Halo 5 et la bêta multijoueur de Gears of War 4, c’est donc avec beaucoup d’appréhension que j’attendais ce quatrième opus de la saga. J’ai regardé quelques trailers histoire de voir (mais pas trop) ce qui m’attendrait en ce mois d’octobre et je n’étais pas du tout rassuré, mais je n’étais pas totalement désespéré. Et donc, après moult réflexions et disposant d’un compte en banque plus que suffisant 😀 je me décide à me procurer la version dématérialisée Ultimate pour la modique somme de 100€ afin de jouir du Play Anywhere. Après quelques heures de jeux, j’ai totalement été conquis par cet épisode qui est vraiment très bon ! L’Unreal Engine 4 montre vraiment tout son potentiel. Les graphismes sont de toute beauté et chaque niveau est une vraie réussite visuelle tant au niveau de la diversification que pour certains décors qui sont de vrais tableaux de maître! Sans parler de l’effet, vraiment réussi, de la pluie qui dégouline sur l’armure et les armes ! Sans doute le plus beau jeu de la Xbox One à ce jour.

me3050763551_2

L’animation ne faillit pas. Je n’ai relevé aucune baisse de framerate ou de ralentissement. Tout roule a la perfection, même quand les décors nous font pleurer avec une nature qui se déchaîne du tonnerre. La physique des objets et du plus bel effet. Ca vole dans tous les sens, les arbres, les feuilles, les tuyaux de canalisation, bref, on en prend plein les mirettes. Là ou je me suis (encore) fait surprendre, c’est au niveau du son. Disposant d’un bon kit 5.1, c’est avec plaisir et délectation que j’ai pu savourer l’ambiance sonore de Gears 4. Le son est très spatial et j’entendais même jusqu’aux « cliquetis » de la sacoche que trimbale Dom Zombie. J’ai aussi pu remarquer que, suivant la matière contre laquelle on s’abrite, le son change par exemple un mur ou une cosse….

La nouvelle histoire est pas mal et s’enchaîne plutôt bien avec un final explosif. Les nouveaux ennemis sont design, même si je m’attendais à mieux. Il sont surtout coriaces contrairement au nouveau trio de héros que je trouve vraiment peu charismatique. Heureusement que Marcus, toujours aussi badass, est encore là pour sauver les meubles. La durée de vie est correcte pour un titre de ce genre. J’aurais préféré 6 chapitres au lieu des 5 proposés, le premier niveau étant plutôt dispensable. Peut-être qu’un niveau supplémentaire arrivera en dlc, qui sait ? Sinon, je trouve la tronçonneuse moins efficace que dans le premier épisode de 2006. Dans ce dernier, on se prenait des hectolitres de sang dans dans tous les sens et on sentait vraiment le poids du lanzor déchiqueter notre victime alors que là, je trouve que l’exécution est passée en PEGI 12.

me3050677547_2

Autre chose, je n’aime pas la posture que prennent les protagonistes quand ils courent. Le bas de leur dos rend vraiment moyen, surtout sur Cole avec l’effet de tremblement de l’écran pendant le sprint qui a perdu de son immersion. A croire que The Coalition a mis un stabilisateur d’écran à ce superbe effet dynamique qui me laissait sans voix jadis :-/ Le système de couverture a été amélioré et de nouvelles armes, comme les tonitruants Overkill et Dropshot font leur apparition.

Quant au multijoueur, c’est du tout bon. On retrouve les modes traditionnels comme Match à mort par équipe, Roi de la colline, Zone de guerre, Exécution et compagnie avec de nouveaux venus comme Course à l’armement que je vous laisse le soin de découvrir. Le fameux mode Horde nous fait sont grand retour avec une version 3.0 vraiment maîtrisée. Ce mode devient vite addictif, surtout entre potes. Les serveurs, vraiment moisis dans les premiers opus semblent plus efficaces ici. Il est encore possible de se prendre un headshot au pompe a 10 mètres mais ce phénomène, très rependu dans Gears of War Ultimate l’est moins ici… Pour le moment 😀

screenshot_gears_of_4_tempest

Vous l’avez compris, en tant que grand fan de la saga, je suis totalement conquis par ce GOW cuvée 2016. Un must have mené de main de maître par l’équipe de Rod Ferguson qui montre que la Xbox One en a vraiment sous le capot et prouve, et une fois encore que le puissant Gears of War reste le porte étendard ET la vitrine technologique de la marque Xbox!

 

Master Bullitt

master-bullitt-100

Chroniques d’un soldat fatigué.

Je me souviens, je me souviens de la guerre ; cette guerre contre les locustes, ces monstres sortis de terre avec leur armée gigantesque et leurs monstres de guerre. Je me souviens également de notre victoire, qui fut malheureusement de courte durée. 25 ans, 25 ans d’une liberté toute relative dans la CGU et puis le retour en enfer quand on m’appela pour m’avertir d’un nouveau danger.

Une nouvelle menace ? Déjà que nous menions une guerre interne contre de soit disant déserteurs. Je me vois encore contrôler ce robot de combat contre des gens ne souhaitant pas intégrer notre « chère » CGU. Des robots fabriqués en masse dans des villes insipides et vides formées par des blocs éparpillés ici et là (blocs bien pratiques pour se mettre à couvert, choper les ennemis par le cou et les déchiqueter au couteau). Ces robots étaient équipés de nouvelles armes très efficaces comme un pompe automatique et un sniper à charge plutôt efficace. Et que dire de cette attaque de village qui demandera à mes anciens coéquipiers déserteurs de défendre des enfants avec leur fabricator, une séquence d’ailleurs un poil longue et redondante. C’est pour cela qu’aujourd’hui j’ai quitté la CGU.

screenshot_gears_of_war_4_monster

On m’avait également demandé de suivre cette escouade menée par James Fenix. Ce que j’ai fait dans certains décors naturels quelquefois très jolis comme ce château délabré, mais souvent très quelconques dans ces grottes et autres bâtiments industriels. Et c’est la que je les ai vus, ces nouveaux démons ressortis de terre, et amenant avec eux masse de nouvelles entités passant de fauves rapides et bondissants à cet écumeur rapide et mortel qui faillit plusieurs fois vaincre James et son équipe. La majeure partie de cette enquête fut assez longue mais relativement inégale. On parlera de néant créatif tant cet aventure ressemblait finalement aux premières aventures du père de James. Mes anciens collègues étaient toujours aussi réactifs et efficaces mais semblaient enchaîner sans grande conviction leur mission, malgré un dernier acte qui recelait quelques surprises.

Bref ce retour aux sources plaira à mes camarades qui essaieront de survivre face à cette horde de locustes, une horde repensée avec le fabricator qui permet de contrôler le champ de bataille plus facilement, et il faudra bien ça pour survivre tellement ce combat sera dément. Ils rigolent déjà mais ils pleureront quand un brumak viendra les piétiner. Il faudra tenir 50 vagues dans plusieurs environnements pour espérer être payé. Cette paye justement leur permettra d’acheter des bonus sous forme de cartes, cartes qu’ils pourront équiper (jusqu’à 5 au niveau max) et booster grâce aux doublons.

Les 3 amis JD, Kait & Del

Les soldats présents pourront se spécialiser comme dans la plupart des TPS tactiques en choisissant de devenir soldat, sniper ou encore récupérateur. J’avoue qu’après ma journée mouvementée à suivre James je m’amuse bien, et je peux aussi changer d’apparence avec beaucoup d’options de couleur (quelquefois très moches mais souvent cool). Comme si cela ne suffisait pas des divergences pourront être réglées en multijoueur, ce est mode disponible dans plusieurs régions et en 60 images/secondes s’il vous plaît. Rapide et nerveux il s ‘agit ici du nerf de la guerre, ce pourquoi vous resterez longtemps ou pas dans cette aventure.

Voila mon rapport est terminé, je dois avouer que j’ai aimé suivre cette escouade de déserteurs mais je me suis souvent ennuyé, comme si mes actions s’étaient finalement automatisées avec le temps. On retrouvera cette ambiance Gears mais on traversera des niveaux très inégaux tant dans la construction que de leur design. Le mode horde est très fun et le multi efficace. D’ailleurs on pourra emprunter l’IA de la CGU pour s’entraîner sans prise de tête. Alors reviendrai-je un jour à la CGU si une nouvelle campagne débute ? Et bien oui car buter du locuste c’est ma grande passion.

Tags

Articles en relation

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Rédaction Xbox Place, il y a 3 ans.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer