TestsXbox 360Xbox One

Guitar Hero Live en test, ça déchire ?

Plusieurs années d’absence, premier jeu sur console NextGen de la franchise, un renouveau pour le gameplay avec une nouvelle guitare, et une dénomination Live. Voici grossièrement les infos/nouveautés pour ce nouveau Guitar Hero.

Avec un titre de franchise comme celui ci, pas besoin de sortir de Harvard pour savoir que c’est un jeu de Guitar, dont vous êtes le héros. Sans m’y attarder plus que cela pendant son développement, j’ai immédiatement compris, dès les premières secondes de jeu, pourquoi ce « Live » en plus. Mais au final, Guitar Hero Live, ça déchire ?

Quoi de neuf pour Guitar Hero ?

Evidemment, le concept de base reste le même. Une guitare en plastique, une partition retouchée et adaptée pour un jeu vidéo et de la musique rock, punk, country ou de la musique avec de la guitare et une bonne synchronisation, afin d’appuyer sur les touches en même temps que la partition. C’est ce qui a fait le succès de la franchise et qui a ouvert à la concurrence ce genre de jeu. La concurrence ? Rock Band qui a également sorti plusieurs jeux au cours des années précédentes et un nouveau jeu sur les consoles actuelles. J’aime bien, mais j’ai une nette préférence pour le jeu dont vous êtes le héros.

Première grande nouveauté, c’est la guitare qui sert de périphérique obligatoire et alternatif à une simple manette.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Clairement déçu par cette nouvelle guitare. Non pas par les nouvelles touches de frettes, puisque chacun jugera par soi même, mais par la qualité. Je m’attendais à ce qu’Activision pour une fois, fasse un produit de qualité. Parce que MadCatz fabrique les guitares de Rock Band, et elles sont vraiment mieux, tant pour la prise en main que pour le son. Elles sont silencieuses et bien finies. Celles de Guitar Hero sont bruyantes (merci la finition bas de gamme) et toujours peu attirantes. Et ce qui m’a étonné le plus, c’est le fait de devoir brancher un petit dongle USB (fourni) sur la Xbox One pour que le périphérique du jeu soit reconnu… Heureusement, la reconnaissance est immédiate !

D’habitude, je ne parle de prix qu’à la fin. Mais pour ce jeu, il est obligatoirement lié à la qualité de la manette. Proposé pour 80€ à peu près partout en pack (impossible d’acheter le jeu sans la guitare, mais l’inverse est possible pour une cinquantaine d’euros), c’est déjà 20€ de moins que les précédentes versions du jeu et c’est surtout moitié moins cher que Rock Band 4 ! Alors oui la guitare est de moins bonne facture, mais c’est surtout que seul Guitar Hero Live nécessite l’achat obligatoire d’un nouveau périphérique, pour pouvoir jouer avec le nouveau gameplay !

Nous y voilà, le gameplay est LE renouveau de ce Guitar Hero Live. Comme vous pu le voir sur les différents trailers qui illustrent ce test, les touches de couleurs, au nombre de 5 et alignées ne sont plus là ! Elles sont remplacées par 6 touches, réparties sur 2 lignes de 3 touches. Une rangée haute avec les touches noires, accompagnée d’une rangée basse, constituée des touches de frettes blanches. Jusque là, à part une touche supplémentaire qui rajoute de la difficulté, il est facile de ne pas se rendre compte du bouleversement effectué par FreeStyle Games, le studio de développement.

Plus besoin de glisser pour aller chercher les 5 touches, il suffit simplement de monter et descendre… Facile à dire. Parce qu’ayant joué de nombreuses heures avec les guitares précédentes, puis ne plus avoir touché une seule frette pendant de longs mois, un temps de réadaptation était plus que nécessaire. Alors les développeurs ont senti le coup venir, les débuts du jeu se font dans une difficulté assez simple, avec peu de notes, et la progression est lente. De quoi ce caler tranquillement sur le nouveau gameplay.

Guitar-Hero-Live-concert

Live, genre avec du vrai public ?

Simplification des modes de jeu pour n’en garder que 2. Le premier mode, Live, la première claque ! Une caméra fixée sur la tête du guitariste du groupe et nous voici le guitariste. Une vraie salle de concert assez grande avec une vrai scène, donc de vrais musiciens et un vrai public. Et ça, c’est vraiment bon ! Il y a enfin une vie pendant la chanson que l’on joue et pendant le set tout entier. Justement, pendant ce mode, les morceaux joués sous forme de set sont en fait des concerts d’un énorme festival.

Là encore, une idée originale bien venue. Le meilleur dans tout cela ? Meilleur(e) vous serez, plus le public dans la salle vous applaudira et vous acclamera. Vive les groupies qui lancent leurs petites culottes et qui écrivent votre nom de scène sur leur poitrine ! A l’inverse, si le morceau se complique, que les doigts s’emmêlent sur les frettes et que le rythme n’y est plus, il faudra éviter les canettes, et subir les sifflements ainsi que les houhoutements. Sans oublier les « Suck » écrits sur des pancartes… Ca veut dire nul. De ce fait, mal jouer ne se voit plus avec la jauge de rockometre, mais grâce au public.

Comme c’est du Live, il faut enregistrer chaque morceau musical. Donc il y en a peu de disponibles. Les transitions avec les bons enchaînements et les mauvaises notes sont brouillonnes, c’est un peu trop flagrant. Du coup ça casse un peu l’effet Live.

TV, genre MTV ou du karaoké ?

Second mode de jeu inédit, le mode GH TV. Exit les concerts avec le vrai public (dommage pour les filles, mais tant mieux pour les canettes), les vrais musiciens et la scène. On se donne rendez-vous sur 2 chaines avec des clips musicaux en continu. Le concept ? C’est le karaoké adapté pour Guitar Hero. Toutes les 30 minutes, un set de nouvelles chansons qui démarre. Jouable dès le départ, après le lancement avec la possibilité d’arrêter n’importe quand.

Seul bémol, est non des moindres, le catalogue. Il est gigantesque ! Il est mis à jour régulièrement avec de nouveaux morceaux, mais il est impossible de jouer à nos favoris quand on le souhaite. Pourquoi ? On dirait qu’Activision a voulu tester les mécanismes du free2play sur sa franchise musicale. Et c’est bien dommage. Parce que ce que j’appréciais justement dans Guitar Hero, comme dans Rock Band, c’est de pouvoir au pire acheter mes musiques et d’y jouer quand je voulais en me faisant un set de 10/15 chansons pour me détendre, sans pour autant jouer à des sets prédéfinis. Avec les micro transactions d’Activision, un pass à 5,99€ est dispo. Je me dis, cool ! Mais pourquoi si peu cher ? Le pass donne accès à l’intégralité du catalogue GH TV, mais pendant 24 heures seulement… Même pour une soirée entre potes, je trouve ça plus que moyen, à moins de faire du non-stop Guitar Hero.

Tout n’est pas si grisant que cela en y regardant de plus près, puisque qui dit free2play, dit possibilité de jouer gratuitement. Mais comme un bon vieux Clash of Clans ou Warframe, il sera nécessaire de jouer, jouer, jouer et jouer comme un dieu du rock pour gagner des jetons et quelques pièces. En effet, les jetons sont la monnaie d’échange pour jouer au titres que vous aurez choisi. Attention, une chanson jouée en mode GH TV ne veut pas dire 1 jeton offert. Une récompense sera offerte au bout de plusieurs morceaux terminés d’affilée (avec un carton plein pour un max de points), et 1 jeton à chaque niveau passé.

On l’achète ou pas Guitar Hero Live ?

Voilà, c’est pour moi le gros bémol du nouveau Guitar Hero : les micro transactions du mode GH TV qui ne permettent pas non plus d’acquérir les morceaux. C’est juste du temporaire. Défaut qui pour certains pourra se faire légèrement oublier grâce au tarif « peu élevé » du pack jeu + nouvelle guitare. Et oui, parce qu’avec l’excellent nouveau gameplay qui donne un coup de jeune à la franchise, seule la guitare vendue avec le pack est compatible. Du coup, il faut un petit temps d’adaptation pour s’habituer, mais c’est tellement jouissif quand on maîtrise à nouveau les partitions ! Surtout quand le public dans la salle de concert en Live est en train de kiffer. Nouveauté également, les morceaux joués en live. Du pur bonheur, comme si vous étiez un vrai guitariste sur scène. Par contre, ça a demandé pas mal de boulot aux développeurs tout ce petit monde en Live. Ce qui fait que le nombre de chansons dispo en mode « campagne » est de 42, ça ne fait pas beaucoup par rapport aux anciens épisodes.

Pour conclure, je trouve que ce passage sur les nouvelles consoles est une réussite pour la franchise Guitar Hero. Même si ce n’est pas parfait, j’ai de bons espoirs pour le futur des Guitar Hero !

Ce qui me plait dans Guitar Hero Live : Ce qui me déplait dans Guitar Hero Live :
  • 2 nouveaux modes de jeu inédits
  • L’ambiance concert avec le public et la scène
  • Le nouveau gameplay avec 2 rangées de 3 frettes
  • Pas facile au début, mais un vrai plaisir au final
  • Le mode GH TV quasiment inépuisable
  • Une guitare un peu cheap et bruyante
  • Moins de musique par rapport au précédent pour le mode GH Live
  • Payer pour jouer aux musiques dans GH TV
  • Pas de mode multijoueur en ligne
Tags

VinceTheVice

Fervent défenseur des jeux vidéo en plus d'être un réel passionné depuis plusieurs dizaines d'années. Sans être un "ménestrel", Vince partage singullièrement ses passions grâce à internet en tant que rédacteur sur XboxPlace.fr… Il publie aussi depuis 2009 des vidéos consacrées aux testx jeux vidéo et matériels sur Dailmymotion et Youtube. Autres pseudo : VinceTheVice, Bebette_Show. Gamertag : Mr VinceTheVice.

Articles en relation

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  VinceTheVice, il y a 3 ans et 11 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #2329

    VinceTheVice
    Modérateur

    Plusieurs années d’absence, premier jeu sur console NextGen de la franchise, un renouveau pour le gameplay avec une nouvelle guitare, et une dénominat
    [Lire l’article : Guitar Hero Live en test, ça déchire ?]

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer