TestsXbox 360Xbox One

Destiny Le Roi des Corrompus: Le Test

Destiny fut l’un des jeux les plus attendus de 2014. Il faut dire que son CV pouvait faire baver. Crée par Bungie à qui nous devons la désormais légendaire série Halo, Destiny s’annonçait comme une sorte de MMOFPS dans un monde futuriste où les joueurs devaient parcourir, à bord de leurs vaisseaux, le système solaire et vaincre la menace extraterrestre seul ou en coopération. Malheureusement, passé la sortie du jeu, le soufflet est assez vite retombé, le jeu montrant une forte répétitivité, une histoire complètement accessoire (malgré un univers travaillé) et une IA ennemie plus que moyenne.

Si la première extension (Les Ténèbres Souterrains) ajouta un raid intéressant, le reste du DLC fut très maigre, générant de nouvelles déceptions. Idem pour le second DLC (La Maison des Loups) qui proposa un peu plus de missions, une histoire un chouïa plus sympa, mais pas de raid ! Cette première année de Destiny s’est donc finie en demi-teinte et l’annonce du Roi Corrompus (si on occulte les semi polémiques de son coût de départ, ou encore le fait de ne devoir l’acheter qu’en dématérialisé pour ceux ayant déjà toute la première saison, etc..), et plus particulièrement les premières infos rendaient ce DLC plus qu’attendu au tournant.

Destiny Taken King 13

Ce qui change pour Destiny

Si le premier chapitre vous parait rude, c’est que je faisais partie de ces gens qui attendaient Destiny comme une révolution et qui fut fort déçu malgré un gros nombre d’heures passés à y jouer (et faire je ne sais combien de soirées de raids afin d’équiper tout le monde), et pour être honnête, au départ je voulais totalement faire l’impasse sur cette extension, mais vous savez ce que c’est, lorsque toute votre liste d’amis y joue, qu’ils vous disent qu’il est mieux qu’avant, etc… au bout d’un moment on se pose la question. Et puis Xboxplace ne pouvait pas exister sans un test d’un titre de cette ampleur ! Pour couronner le tout, j’ai décidé de le prendre sur Xbox One (sachant que j’ai joué à l’original sur ps4, abandonnant 3 personnages 32).

L’édition légendaire contient donc toute la première année de Destiny ainsi que le Roi des Corrompus. Bungie dans sa gentillesse, et ce juste après la première mission (qui est aussi un didacticiel), vous offre un objet à la tour permettant de passer directement niveau 25 (équipement compris), dans le but de profiter pleinement et immédiatement de la dernière extension. Sympa sur le principe, cela est néanmoins assez dangereux car vos compétences seront toujours celle d’un niveau 1, et donc vous risquez d’avoir du mal à avancer. Me concernant je me suis amusé à refaire toutes les missions de l’histoire du jeu.

Destiny Taken King 07

Les premiers changements apparaissent pour les anciennes extensions qui ont eu leur niveau fortement réduit afin d’intégrer l’histoire d’origine, de plus vous ne pouvez pas faire les missions originales autrement qu’en facile car l’autre mode de difficulté demande un niveau de lumière de 240 (soit bien trop haut pour un niveau 25). Ces mêmes extensions ont été édulcorées de toute la partie récolte de ressources (comme le vase pour Cropta) ainsi que les quêtes de donjons (sauf concernant Omni’gul), ce qui est dommage car déjà qu’elles n’étaient pas longues par défaut, là c’est encore pire (même si pour les quêtes de récoltes c’est plutôt une bonne chose). De plus les quêtes sont désormais bien plus lisibles au travers d’une section rien que pour elles, permettant de mieux s’y retrouver. Même chose pour les contrats qui se trouvent au même endroit, et qui gagnent en capacité, on peut désormais en prendre 16 (enfin !). Des quêtes de classe et de spécialisation font leur apparition, donnant du matériel avec des objectifs plus ou moins simples à faire.

Destiny Taken King 14

 

Le Roi des Corrompus

Passons aux choses sérieuses, cette extension a été clairement travaillé pour la mise en scène, la vidéo d’introduction en jette. La découverte de Phobos, une des lunes de Mars est bien fichue, on découvre les corrompus, créatures a base de Vex, Cabales ou Déchus capturées par les Ténèbres et transformées en autres choses, de plus féroce. S’ensuit une série de missions où l’objectif est de pouvoir pénétrer dans l’immense vaisseau-monde d’Oryx, père de Cropta, venu dans le système pour venger la mort de son fils. Si l’histoire n’est toujours pas transcendante, on sent un effort de Bungie sur le sujet. Et puis l’affrontement d’Oryx, agréable et bien fait, n’est en réalité que le début, car une fois vaincu, c’est une myriade de nouvelles missions qui apparaissent avec un challenge plus ou moins relevé, mais surtout un intérêt renouvelé car cela vous permettra de fabriquer une épée (remplaçant l’arme lourde), débloquer des patrouilles dans le cuirassé, ou encore rechercher des fragments calcinés, qui sont les spectres défunts de cette extension (il y en a 50 à trouver).

Destiny Taken King 08

De plus l’ensemble des missions reste assez varié, comme la récolte de Hadium (assez ennuyeuse celle-ci) ou l’affrontement de chefs corrompus qui apparaissent aléatoirement dans les zones de patrouilles, mais aussi de véritables missions dotées d’un bon niveau de difficulté et qui renforce le mode histoire. Le gros changement revient à l’équipement. Avant, une fois le niveau 20 obtenu via de l’xp, les niveaux suivants ne pouvaient être atteints qu’en ayant de la Lumière, fournie par les armures. En gros si vous ne pouviez pas faire de raid, le niveau 34 était impossible à atteindre… Dans le Roi des corrompus, Bungie a revu sa copie, désormais le niveau de lumière est séparé du niveau du joueur, il suffit d’xp pour atteindre le niveau 40. La lumière est obtenue par tout l’équipement (armes et armures) et sert plus de facteur de puissance (qui donne le ton pour les missions nuit noir ou le raid par exemple).

Destiny Taken King 11

Même système mais différent ? Oui et non car si le meilleur équipement est effectivement dans le nouveau raid du jeu, il n’est pas indispensable pour faire tout le reste. De plus l’équipement de qualité légendaire (Violet) peut absorber un autre équipement du même type de protection supérieure pour devenir plus performant (dégâts pour une arme, protection pour une armure) via la technique de « l’infusion » (cela coûte quelques ressources). C’est une excellente idée car cela permet de jouer avec du matériel qui nous plaît. Autre ajout, les coques de spectres qui permettent de le personnaliser mais aussi d’augmenter la puissance du personnage comme avec un accessoire, tout en incorporant de nouvelles techniques passives comme le fait de pouvoir repérer facilement un type de ressource en jeu. Enfin, les reliques de classe sont un nouvel accessoire qui permettront de rendre votre spécialisation plus efficace en plus de rendre votre personnage plus puissant.

Destiny Taken King 09

Conclusion

Avec sa nouvelle zone (Le cuirassé d’Oryx) et ses nouvelles quêtes sur les planètes existantes, cette nouvelle extension de Destiny affiche plus de contenu solo avec un durée de vie plus importante. On a désormais une troisième doctrine pour chaque classe, qui s’obtient au travers d’une petite mission ma foi assez amusante : une fois la doctrine obtenue, on doit la terminer en massacrant tout ce qui bouge avec une barre de super quasi infinie ! Sont également rajoutés deux nouveaux modes (Faille et Pagaille) et quelques maps en PVP. Enfin, la mise en oeuvre d’un rééquilibrage du matériel rend les nouveaux équipements exotiques beaucoup moins utiles et rendent carrément obsolètes certains (au revoir Gjallahorn). Si sur le papier tout ceci s’annonce excellent, la réalité fait que votre plaisir du jeu reste directement proportionnel à la manière dont vous jouez. Si vous êtes les ¾ du temps seul, Destiny aura les mêmes travers que le jeu d’origine, très répétitif et vite lassant. Si au contraire vous avez une équipe régulière, une bonne motivation pour monter à 290 en lumière afin d’aller parcourir le raid (et le finir), Destiny vous comblera de bonheur (et de frustration) pendant des dizaines et dizaines d’heures…

Destiny Taken King 02

Tags

Lucian Blight

Joueur depuis 29 ans et gros consommateur de RPG, Je reste ouvert à beaucoup de genre. Passionné par le média et ce qui l'entoure, j'aime partager mes expériences mais aussi mes coups de gueules...

Articles en relation

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Lucian Blight, il y a 3 ans et 10 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #2388

    Lucian Blight
    Participant

    Destiny fut l’un des jeux les plus attendus de 2014. Il faut dire que son CV pouvait faire baver. Crée par Bungie à qui nous devons la désormais légen
    [Lire l’article : Destiny Le Roi des Corrompus: Le Test]

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Voir aussi

Close

Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer