TestsXbox One

Evolve (Année 1): Le Test

Evolve, titre court qui pourtant a été l’annonce de la (re) découverte d’un type de gameplay fort intéressant et novateur. Ajoutez le studio de développement qui est passé maître dans l’art de créer des jeux multijoueurs (Left for Dead, etc…) et vous imaginez l’attente que ce jeu a pu générer.

Evolve met en avant le concept des jeux asymétriques, c’est à dire que deux personnes jouant ensemble (l’une contre l’autre par exemple) n’auront pas la même expérience de jeu (dans le sens où le gameplay sera différent). Si le pionnier de ce gameplay est Pacman VS (voir la vidéo http://youtu.be/8L4RCbRQxyI) sur GameCube, c’est surtout la Wii U (avec Nintendo Land) qui a démocratisé le concept (grâce au Gamepad). Evolve a fait évoluer ce système en créant le 4 vs 1. Si d’autres jeux ont repris le système (comme le futur Fable Legends par exemple), Evolve ajoute une touche unique et brutale. Pour rappel, vous pouvez soit faire partie de 4 chasseurs (plusieurs classes disponibles ayant chacune des spécificités comme le médic, le trappeur, etc…) soit incarner un monstre. Si l’équipe de chasseurs reste classique dans le jeu multijoueur, le monstre lui est unique. Arrivé le premier sur la carte quand vous incarnez le monstre, vous devrez vite vous cacher avant l’arrivée de vos adversaires, et évoluer au plus vite en dévorant d’autres créatures afin de pouvoir inverser les rôles. Ceci est le coeur de ce jeu. Les chasseurs devenant les chassés et inversement. Tout se jouera sur la capacité des chasseurs à jouer en équipe et/ou de la maîtrise du terrain par le monstre.

Contenu

Evolve étant un jeu “uniquement” multijoueur (dans le sens où il n’y a pas de campagne solo, mais les mêmes modes qu’en multijoueur, avec des Bots, personnages gérés par l’ordinateur), le contenu est primordial pour tenir les joueurs sur le long terme en plus de la qualité du gameplay. Voyons ce qu’il contient.

Coté Chasseur : ça va trancher chérie !

Les chasseurs se décomposent en 4 classes :

– l’assaut ou le gros bourrin du groupe, sa seule tâche est d’infliger un maximum de dégâts à la créature.

– Le trappeur est celui qui piste la créature, mais aussi qui l’immobilise via son harpon ou son champ de force géant appelé Arène mobile, pratique pour bloquer le monstre, mais à double tranchant, car vous y êtes aussi enfermé.

– ensuite nous avons le soutien, véritable colonne vertébrale du groupe grâce à des compétences offensives (bombardement orbital) comme défensives (invisibilité), c’est probablement la classe la plus difficile à jouer car on doit autant faire attention à la créature qu’à ses coéquipiers.

– Enfin (le meilleur pour la fin) le soigneur, ou la classe à la plus faible durée de vie, et donc celle que personne ou presque ne veut jouer (il est rapidement “focus” par le monstre). Seule classe pouvant soigner ses coéquipiers à distance (et les ressusciter aussi) elle peut aussi via un fusil tranquillisant générer des zones de dégâts critiques pour ses petits copains.

C’est tout me direz-vous ? Non justement. Chaque classe possède deux autres variantes, modifiant légèrement son orientation (plus offensifs, plus dégâts de zone, etc..) permettant à terme une large combinaison possible.

evolve-xbox-one2

Coté Monstre : Grroooaaaaa

Du coté des bestioles baveuses et hargneuses, trois sont actuellement disponibles (vous pouvez être certains que d’autres monstres seront achetables). A l’instar des chasseurs, chaque créature propose un gameplay très différent.

– Si le Goliath est très proche du Godzilla (Flammes, lancer de rocher et autres bourrinismes), il est doté d’une excellente armure et est difficile à abattre.

– Le Kraken lui est clairement une créature à distance, ses attaques éclairs sont surpuissantes, plus faible physiquement que le Goliath il sera bien moins facile de s’en approcher.

– Enfin (et c’est mon préféré) le Spectre est le croisement entre l’Alien et un Genestealer (pour les fans de Warhammer 40.000 cela vous parlera), ce monstre est le spécialiste des attaques éclairs et vicieuses. Sa capacité à se cloner et à “choper” un chasseur en se téléportant et en revenant à son emplacement initial en un éclair fera sûrement hurler certains joueurs. Ce monstre sera le plus délicat à jouer mais, parfaitement maîtrisé, il sera redoutable.

Evolve 04

En jeu

Avec tout ça, vous aurez la possibilité de vous étriper joyeusement via 4 modes de jeux. Si le mode chasse est très classique (mort du camp adverse, ou la destruction du relais par la créature) les 3 autres modes sont un peu plus originaux:

_Le mode Nid (nest) est pour moi un petit hommage à Alien. Les chasseurs devront détruire des oeufs de créatures rapidement sous peine d’être ensevelis sous leur nombre. Le monstre lui devra empêcher leur destruction afin de pouvoir attaquer ses ennemis avec l’appui des nouveaux nés !

_Le mode Sauvetage demande aux chasseurs de réanimer et d’évacuer 5 survivants avant que le monstre ne les tue ! Ce mode est très stressant mais vraiment intéressant, surtout du coté du monstre qui ne devra pas foncer tête baissée sous peine d’être tué.

_Le mode Défense lui est plus classique, les chasseurs devront défendre une position contre l’assaut d’un monstre de niveau 1, dirigé par un Alpha de niveau 3 (le 5ème joueur). Il faut tenir le temps nécessaire et protéger votre source d’alimentation.

Gameplay

Monstre :

Jouer le monstre mettra vos nerfs à rude épreuve. En effet le laps de temps avant l’arrivée des chasseurs est très court et vous devez vite vous cacher sous peine de vous faire massacrer (un Goliath de niveau 1 ne dure pas très longtemps). La difficulté au départ est de trouver le bon timing entre tuer des créatures (pour évoluer) et garder une distance raisonnable entre vous et les chasseurs (le trappeur en particulier), tout en évitant d’affoler trop de volatiles, ces derniers révélant votre position. Dès l’évolution 2 la tendance peut s’inverser, tout dépend de la qualité de vos adversaires, mais si vous vous faites piéger, vous avez de quoi vous défendre. Au niveau d’évolution 3, vous êtes une réelle machine à tuer et seule une équipe chevronnée parfaitement coordonnée peut vous abattre. C’est dommage au passage que la majorité du temps on privilégie le fait de tuer les chasseurs et pas de réaliser les objectifs.

Chasseur:

La traque de la créature est vraiment prenante, on observe chaque élément du décor, cadavres, oiseaux apeurés, traces du monstre au sol. Au départ tous les yeux sont rivés sur l’animal de compagnie du Trappeur, qui donne la direction du monstre grâce à son flair. Le fait de réussir à piéger un Goliath ou un Kraken à l’aube de son évolution et lui infliger de très lourds dégâts est réellement jouissif. Lorsque les annonces d’évolution de la créature apparaissent, l’appréhension remplace le plaisir de la traque. Il est vrai que se retrouver nez-à-nez avec un Goliath ou un Spectre de niveau 3 diminue très fortement la durée de vie de son chasseur, encore plus pour la classe médic qui est systématiquement “focus” par ce dernier. Si l’équipe ne tourne pas correctement (très souvent en matchmaking aléatoire) le Médic meurt très vite, scellant le sort des autres chasseurs.

evolve-xbox-one

Au final ?

Il faut savoir que je suis pas spécialement fan des FPS multi comme un Call of Duty ou Battlefield, mais l’univers et le concept d’Evolve m’intriguait. Sa force est aussi sa faiblesse. Le coté asymétrique permet de pouvoir jouer seul (Monstre) ou en team (Chasseurs), mais au delà de ça, Evolve doit tenir en haleine les joueurs pour que ces derniers refassent encore et encore des parties. Si le système d’évolution reste assez classique (plus vous jouez, plus vous obtenez des améliorations sur votre équipement) il reste assez frustrant de devoir maîtriser à 100% (c’est à dire avoir 3 étoiles dans toutes les techniques), pour débloquer une première variante de classe ou un autre monstre ! Cela rend au final l’enchaînement des parties assez répétitif (un Goliath s’appréhende toujours de la même façon alors que le Kraken et le Spectre ont chacun une approche complètement différente). Ce défaut sera résorbé dans quelques jours (semaines) quand les plus assidus débloqueront ces derniers, mais cela reste dommage. Même punition pour la partie chasseur, même si cela est atténué par  le fait que 4 classes sont disponibles immédiatement (avec un vrai gameplay différent).

Coté achat In-app, ceux-ci restent tout à fait optionnels car ils ne proposent (du moins pour l’instant) que des apparences supplémentaires pour chasseur/monstre ainsi que des skins d’armes spéciales. Espérons que cela ne change pas.

Conclusion

Ce type de jeu prend tout son intérêt si vous jouez avec des amis, que cela soit de manière régulière ou de temps en temps. Dans ce premier cas, le jeu développera son aura à 100%, vous promettant de longues heures de jeu (je conseille de faire des parties avec le monstre dans le même chat vocal, moment fun en perspective) et justifiera pleinement son achat. Dans l’autre cas, si vous êtes plutôt joueur solo, Evolve peine à justifier son achat. Si le gameplay asymétrique est vraiment bien foutu (et assez équilibré ce qui n’est pas courant), le côté répétitif de ce type de jeu lassera vite. Je ne peux donc que le recommander aux férus de FPS multi. Malgré tout il reste très sympa à jouer que vous soyez seul ou à plusieurs.

Evolve 03

Tags

Lucian Blight

Joueur depuis 29 ans et gros consommateur de RPG, Je reste ouvert à beaucoup de genre. Passionné par le média et ce qui l'entoure, j'aime partager mes expériences mais aussi mes coups de gueules...

Articles en relation

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Lucian Blight, il y a 3 ans et 3 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #2400

    Lucian Blight
    Participant

    Evolve, titre court qui pourtant a été l’annonce de la (re) découverte d’un type de gameplay fort intéressant et novateur. Ajoutez le studio de dévelo
    [Lire l’article : Evolve (Année 1): Le Test]

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Voir aussi

Close
Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer