DossiersXbox Place

Homefront: The Revolution, chronique d’une catastrophe annoncée ?

C’est la Révolution ?… Pas vraiment !

Ceci est mon rapide retour sur la bêta de Homefront: The Revolution et qui après coup a suscité une vive interrogation.

Après avoir mis les mains dans le cambouis, j’avouerai que le découragement et la lassitude m’ont gagné et ce au bout de 30 minutes…
Assurément ce qui m’est présenté n’est vraiment pas à la hauteur de ce que j’attends en termes qualitatifs et en terme d’enthousiasme, tant les graphismes sont quelconques, la jouabilité rigide et la précision de la manette déficiente !
Alors d’accord, peut-être que je suis trop exigeant et que j’oublie un peu ce qu’est une bêta mais il n’empêche qu’en ces temps féconds en bêta, une comparaison évidente basée sur une longue analyse de 10 minutes fera jaillir cette fulgurante saillie :
« The Division comme c’est trop bôôô ! Alors que t’as vu l’autre mocheté d’Homefront !? »

Homefront: The Revolution

Alors que les nombreux retours négatifs pour ne pas pas dire lapidaires sur Reddit ou encore sur les forums dédiés à la bêta promettent d’ores et déjà le jeu à un futur oubli rapide, le studio Dambuster s’est fendu d’un billet pour apaiser les courroux et désappointements :
Dambuster Studios, we’re listening…
Donc un patch est disponible pour apporter quelques améliorations qu’elles soient graphiques ou concernant la difficulté, mais également le problème de la manette imprécise et encore le matchmaking au cours duquel il est impossible de trouver une partie !

Les bugs graphiques rédhibitoires affichés (textures ne se chargeant pas correctement et donnant un affichage tendance basse résolution) sont en cours de résolution… mais peuvent être encore rencontrés et il est d’ailleurs conseillé de les signaler via les forums dédiés.
Cependant « les graphismes et animations sont déjà grandement améliorés en l’état actuel du développement… » car cette version est plus une « bêta technique qu’une démo d’un jeu fini… »
La difficulté en mode facile souffre elle aussi d’un déséquilibre flagrant, le Mode Résistance étant supposé être à la base difficile, « plus difficile que la plupart des jeux de nos jours… », mais tout de même « peut-être que le mode Facile est un peu trop difficile, nous voulons offrir un challenge aux joueurs mais pas les frustrer… », ainsi « nous recommandons de débuter les missions de la bêta en mode Facile d’abord avant d’essayer le mode Normal puis le mode Difficile… » louable conseil en l’occurrence mais vu les difficultés rencontrées pour débuter une partie, cette bêta devrait s’étaler sur trois semaines !

Homefront: The Revolution

Hélas, le mal n’est-il pas fait (interrogation susnommée en introduction) ?
Comment est-il possible de présenter un produit aussi peut (mal) fini en ayant tenté de faire monter la mayonnaise au préalable ?
Et au final n’est-ce pas se tirer une balle dans le pied, qui ricochera jusqu’à la tempe, car aujourd’hui la côte de désamour étant à son apogée, comment susciter désormais l’envie d’acheter ce jeu ?

Si, peut-être en proposant une version « Enhanced Special Limited Collector Edition » pour la chouette boîte en carton double épaisseur !

Tags

Boombaa

Amateur averti et consommateur parfois effréné de JV depuis de longues années, critique lucide parfois énervé mais bon, nobody's perfect comme disait l'autre !

Articles en relation

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Boombaa, il y a 3 ans et 8 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer