DossiersXbox OneXbox Place

Les jeux de l’année qui ont marqué la Rédac (Part II) !

Bienvenue dans la suite et dernière partie de notre Bilan de l’année 2015 ! Pour ceux qui auraient loupé la première partie, c’est juste ici.

 

 

MaxLe Bilan 2015 de Link McCloud

XBOX-LIVE-XBOX-PLACE TWITTER-XBOX-PLACE  « 2015 est l’année Witcher ! »

 

C’est ce que vous lirez de partout, que c’est le Game of the Year, qu’il n’y a pas mieux en matière d’action-RPG et que son monde ouvert est criant de réalisme. C’est vrai !! Malheureusement, pour diverses raisons, personne dans l’équipe n’a – encore – eu le temps de s’y consacrer! Voilà pourquoi, il est absent de notre Top/Flop. Alors c’est clair que faire un article sur un classement des jeux de 2015 sans avoir joué au « meilleur jeu de l’année », puisse paraitre étrange voir complètement idiot, mais n’oublions pas que ce classement est totalement subjectif et personnel. Surtout qu’il ne reflète que nos avis de joueurs et passionnés. MGS V et Halo 5 sont de super jeux, ça ne m’a pas empêché de les mettre comme étant mes plus grosses déceptions de l’année. J’ai pour ma part acheté The Witcher en Day One mais n’y ai toujours pas joué par manque de temps. Comme j’en parlerai plus bas, un univers comme celui là mérite de s’y consacrer corps et âme, voilà pourquoi j’ai préféré ne pas me presser pour y jouer. D’autant qu’avec le plus gros line up de l’histoire Xbox, on en a eu des choses à faire, non ? 😉

Retrouvez dés à présent mon…

LE TOP 5 DE L’ANNEE 2015

 

Rise of The Tomb RaiderRise of the Tomb Raider

Lara is back! Et ça fait du bien de la retrouver!! D’autant plus quand vous savez que les autres vont devoir attendre, longtemps… Graphiquement le jeu est magnifique, quelques inégalités, mais rien de très grave. Que ce soit dans les extérieurs, les temples, les effets de lumières sont de toute beauuuté, gros point aux environements en montagne, ça en jette dans la rétine et je ne parle même pas des ambiances… Un must have !! Beaucoup ne jurent que par Nathan Drake, Crystal Dynamics confirme ici son savoir faire et à quel point ils n’ont rien à envier à la concurence. Déjà avec un épisode 9 d’une rare intensité, notre héroïne a marqué plus d’un joueur de son retour. Ici, elle se réaffirme et devient femme, Lara Croft s’impose à nouveau comme étant LA référence du jeu d’action aventure. Rien que ça.

 

 

Tales from the Borderlands - Episode 1: Zer0 SumTales from the Borderlands [+ Bonus]

Cette année ce n’est pas un, ni deux, mais trois jeux qu’a sorti ce petit développeur aux allures d’indépendant mais qui ne l’est plus vraiment. Que ce soit leurs 6 épisodes sur Game of Thrones, le génialissime Tales from the Borderlands ou encore le très bon Minecraft Story Mode, le studio se surpasse chaque année ! Et je n’ai qu’une hâte c’est de retrouver leurs prochaines production en 2016 (The Walking Dead’s Michonne, Batman…). Si vous ne connaissez pas le Studio, je ne saurais que trop vous conseiller la Telltale Games Collection, qui regroupe leurs plus grand succès. Si je ne devais en choisir qu’un ce serait sans hésitation le très fun Tales From The Borderlands, véritable pépite d’écriture, drôle à en mourir et d’une fidélité sans failles à l’univers de Gearbox, c’est l’un de mes plus gros coups de coeur de l’année!! Si par contre vous êtes totalement hermétique à l’humour Clap-Trap, je ne saurai qu’également vous conseiller le très bon Minecraft : Story Mode, inventer une histoire (aussi captivante) sur un jeu bac à sable tel que Minecraft, il fallait le faire !! Le pari est amplement réussi.

RARE-REPLAY

RARE Replay

Rare à fait les beaux jours de l’âge d’or du jeu vidéo que ce soit sur SNES avec Killer Instinct et surtout les Donkey Kong Country, ou bien sur N64 avec les magnifiques Goldeneye, Banjo-Kazooie, Donkey Kong 64, Perfect Dark et autres Diddy Kong Racing! Je ne vous cache pas qu’ayant grandi avec ces titres, j’étais plutôt heureux lors de l’annonce de cette compil ! J’étais d’ailleurs tellement heureux à l’idée de retrouver l’ours au short jaune et son acolyte à plumes que si vous tendez l’oreille, lorsque Craig Duncan rentre sur scène juste après l’annonce du jeu à la conférence E3, vous entendrez un gros « Thaaaanks youuuuu!! » salué par le monsieur. Devinez qui s’est détruit les cordes vocales ? 😉

Bon tout ça pour dire, que si vous ne l’avez pas encore pris, foncez, c’est une tueriiiie!! Pour les indécis, voici de quoi résumer cette compil’ en quelques mots : Rare Replay c’est 30 jeux mythiques allant de l’arcade à la 360, le tout cumulant pour 10 000 G de succès. Des pépites tel que JetForce Gemini et Conker’s Bad Fur Day pour la première fois en HD/60ips. Il y a une tonne de bonus et making of (vraiment super intéressant et exclusifs) à débloquer pour les aficionados du studio. Ah et l’intro du jeu déchire, mais genre, vraiment !! Avec ça si vous n’êtes toujours pas convaincu… Toujours pas ? Bon et si je vous dis que le tout est dispo pour moins de 30€ ? Vous n’avez plus d’excuses !!

imageDying Light

Dire que Dying Light était une bonne surprise de l’année serait mentir, puisque depuis son annonce et de trailer en trailer, le jeu se montrait de plus en plus ouf !! Pour ceux qui ne connaissent pas, Dying Light c’est quoi? Prenez Borderland, son côté FPS/RPG, ses quêtes à foison, son fun, son mode coop à 4, ses armes à stats etc… Remplacez le cell-shading par des graphismes plus réalistes, mettez y un cycle jour/nuit et une météo aux petits oignons, à ça, ajoutez un gameplay à la Mirror’s Edge, jusque là vous suivez? Parfait. Maintenant mettez-y une pincée de Dead Rising, j’entends par là la création d’armes avec tout et n’importe quoi et surtout, les 10000 zombies à l’écran en monde ouvert. Mélangez bien le tout et vous obtenez l’un des meilleurs jeux de cette année! Si vous ne l’avez pas fait, foncez !!!

 

 

fallout-max

Je sais, mon GOTY n’est pas très original… Mais bon sang, Fallout est de retour, Welcome Home, les gars!! Je crois que la dernière fois que j’ai pris autant de retard dans mon boulot, et le reste, c’était en 2011 à la sortie de Skyrim. La formule magique Bethesda, de retour pour le plus grand malheur de votre vie sociale..

Soyons franc, si vous vous lancez dans l’aventure, soyez près à sacrifier tout ce pourquoi vous avez bossé si dur pour en arriver là. Le jeu illustre d’ailleurs très bien la perte de ce petit confort pour lequel vous vous êtes tant saigné. Au démarrage, vous êtes posé sur le canapé, discutez avec votre femme, votre fils à côté. Quartier résidentiel, belle voiture, vous avez fait carrière dans l’armée, bref, vous êtes en plein rêve américain. Mais soudain les chinois débarquent et vous arrachent femme, enfant, maison, tout ce à quoi vous teniez. Ils réduisent votre monde en cendre, allant même jusqu’à décolorer son bleu au ciel et le recouvrir d’épais nuages radioactif. Vous êtes prévenu, vous n’allez pas revoir le soleil, avant longtemps, trèèèès longtemps…

Oui parce-que tout ce que vous venez de perdre dans le jeu, vous êtes en train de le perdre dans la vrai vie, comme pour un Elder Scrolls, y a un avant et un après Fallout. Mais vous aimez tellement ça, que plus rien ne peut vous arrêter. Ca fait quoi ? Un quart d’heure que vous jouez? En réalité ça fait presque 4 heures, mais ça vaaa, vous promettez d’arrêter à la prochaine quête. Et voilà que vous commencez à vous mentir… Vous croyez être plus fort que le jeu mais petit à petit votre appartement commence à ressembler à ces terres désolées que vous traversez, maintenant nuit et jour. Il n’y a désormais plus de différence entre cet apocalypse post-nucléaire derrière l’écran et celui qui vous entoure. Pourquoi dépenser une fortune dans l’illumiroom quand on peux faire encore plus réaliste à moindre coût? En bonus, vous avez même les odeurs! Inutile de préciser que ma métaphore sur le soleil tout à l’heure est ici à prendre au sens propre, plus un rayon ne viendra caresser vos joues creuses, c’est fini. Il est même fort probable que votre femme soit partie avec les enfants, mais ce n’est pas bien grave, dans le Commonwealth les gens commencent à vous reconnaitre, et depuis quelques jours vous couchez avec Piper, la petite journaliste sexy de Diamont City, et ça, ça vaut tous les sacrifices !!

Fallout, mon vieux. Putain, ce que tu m’avais manqué…

 

Désormais, et si on regardait du côté des déceptions ? Croyez moi, je n’ai pas été tendre…

 

LES FLOP DE L’ANNEE :

 

Halo5HALO 5 : Guardians

Si vous nous suivez depuis le début, vous n’êtes pas sans savoir à quel point j’ai été déçu par ce Halo. Si vous arrivez – Bienvenue sur la croisière Xbox Place – vous trouverez l’avis (mitigé) de la rédac, juste . Oui parce-que, que ce soit dans sa campagne dans laquelle le Major n’est que figurant, son gameplay dénaturant totalement jusqu’à l’âme de la saga ou encore sa communication totalement mensongère, ce Halo multiplie les catastrophes. D’ailleurs, à l’heure actuelle on en est à se demander si le trailer d’annonce du jeu n’était en fait pas un trailer d’annonce pour le sixième opus? Oui parce que tout ce qu’on aura vu du jeu depuis l’E3 2013, aura été un énorme mytho. Je vous vois venir avez vos « Mais c’est fait exprèèèès, c’était pour garder la surprise !! » Non. Que Star Wars 7 nous oriente dans une direction tout autre que le film avec ses bandes annonces, d’accord. C’est même plutôt réussi! Mais INVENTER un synopsis mieux que celui du jeu original et nous faire baver sur des trucs qui ne se produiront jamais… C’est franchement très limite! Excusez la métaphore mais Halo 5 c’est comme si on vous promettez la nuit de vos rêves dans le plus spectaculaire des palaces mais qu’une fois sur place, vous vous rendiez compte que les magnifiques courbes de la belle Jessica, 26ans, n’étaient en fait qu’une illusion d’optique créé par un astucieux montage des bourlets de votre hôte pour la soirée, j’ai nommé Simone, 52ans. D’ailleurs, elle vous attend à l’arrière de sa camionnette… Une nuit de rêve qu’ils disaient ? Fuyez, pauvres fou !!

Gears 1 collectorGEARS OF WAR : Ultimate Edition

Ce Gears est ma déception du line up de cette fin d’année… Déjà à son annonce je n’étais pas très enthousiaste, je l’étais encore moins quand à l’une des soirées Microsoft, Rod Fergusson (avec qui j’étais en train de faire un 5v5 sur le jeu, si si <3) en parlait à d’autres joueurs de l’équipe sans vraiment y croire… Si lui n’y crois pas, on est pas dans la mouise! Gears 1 est un incontournable de la 360, l’un des jeux pour lesquels j’ai pris la console, et je ne l’ai jamais regretté!! Un jeu révolutionnaire à qui beaucoup empruntent encore aujourd’hui les mécaniques de Gameplay. Le truc, c’est que rejouer à Gears 1 après avoir fait le 3 (qui corrigeait tous les défauts de jouabilité de celui-ci), c’est un peu comme retourner sur Dead Rising 3 après avoir fait Sunset Overdrive, c’est lourd. Logiquement, quitte à sortir une version remaster, autant y intégrer tout les éléments et améliorations ajoutés au fil des épisodes!! Mais non, allez savoir pourquoi, ils ont mis à la trappe le gameplay au poil de GoW 3 pour retourner sur la lourdeur du premier. Autre comble pour un Gears of War : le jeu est moche… Quand on sait que les GoW ont toujours été de pures vitrines technologiques, ça fait quand même un peu mal au coeur! Pire, le jeu est archi coloré, oubliez donc le Gears qui faisait peur… Vous n’aurez a faire ici qu’a une vieille légende, qui en plus d’avoir plutôt mal vieilli, est ici totalement dénaturée. Enfin, je ne parlerai pas de l’absence de mode Horde ou des exécutions mais conclurais sur une question : Comment peut-on sortir un Remaster si pauvre et à côté de la plaque, après avoir sorti un jeu aussi génial que la Master Chief Collection l’année dernière?!

http://media.xboxlive.fr/packshot/cover_4867.jpgDisney Infinity 3.0

 Et oui j’ai calé Disney Infinity dans mon Top/Flop. Non pas que j’aime ce jeu ou que j’en attendais quelque chose, mais ma petite amie, étant « Disney Fangirl » et l’appât des succès faciles, m’ont fait basculer du côté obscur de la force. Et je ne suis apparament pas le seul… J’avais à l’époque – par curiosité – joué au premier opus sur 360, qui était, il faut l’avouer, vraiment bon !! Beau graphiquement et puis surtout amusant, un must have, là où un Skylander s’essoufflait. Ce troisième opus est son parfait opposé : bourré de temps de chargements, des bugs à foison (le jeu est sorti en septembre et n’est toujours pas patchté), et vide de contenu et d’intérêt. Le jeu est même plus moche sur Xbox One que sont prédécesseur sur 360, et je vous jure que ce n’est pas du troll. La cible du jeu reste évidemment les plus jeunes, mais je ne suis pas certain qu’ils apprécieront les trop récurrents défauts d’un jeu qui se voulait pourtant accessible, rapide et dénué de bugs. Pas sûr qu’il reste grand chose de la magie Disney après ça…

 

MGS-MAX

Je ne suis pas très très content de ce MGS, mais alors vraiment pas!! Je prépare une review pour parler du jeu parce que j’ai énormément à dire, et ce n’est vraiment pas pour rien si je l’ai placé en Déception de l’année !! Je vais donc aborder très vite fait ici les points principaux. Commençons par l’histoire, fer de lance de la saga. Sachez que le temps où les cinématiques duraient tellement longtemps que vos manettes passaient en veille est révolu. Désormais, les cutscenes ne durent environ qu’une minute ou deux, grand max, et Snake se veut pour la plupart d’entre elles muet. Hideo Kojima voulant changer d’acteur pour approfondir le personnage de Snake s’est ici tiré une balle dans le pied, puisque Kieffer Sutherland étant tellement cher, qu’il s’est vu diviser les dialogues du héro par 5. Il faudra donc se contenter de monologues de personnages secondaires a qui Snake ne répondra généralement que d’un grognement, là où l’on aurait eu une « réponse » avant. Que dis-je, avant nous avions des dialogues, mais ça, c’était avant…

Au niveau du scénario, malgré quelques bonne surprises made in Kojima, vous risquez de vous ennuyer un brin durant la totalité du jeu, tellement que j’ai personnellement fait de longues pauses (d’un mois) entre chaque « session » (je suis désormais à environs 200heures de jeu). Graphiquement c’est vraiment pas ouf et super inégal, des fois vous aurez l’impression de jouer à un jeu Xbox de 2002, tandis que d’autres fois, vous serez plutôt sur des graphismes de jeu 360… Et je ne parle pas de l’aliasing ultra prononcé ! Niveau optimisation, j’ai personnellement eu, énormément de problèmes de freeze et/ou de latence, d’ailleurs toujours pas résolus à ce jour. Le nouveau gameplay (découvert dans Ground Zeroes) est plutôt sympathique mais jeu vidéo japonais oblige, on reste sur quelque chose d’assez lourd et approximatif. Enfin, gros point noir pour les missions principales et annexes, qui en plus de se dérouler quasiment toujours sur les mêmes lieux, vous demanderont de faire tout le temps les mêmes trucs, exemple : Tuer un chef ennemi ou capturer un prisonnier. Il y aura des variantes, mais dans le principe ça reste toujours la même chose et c’est très vite redondant.

Pour conclure, vous l’aurez deviné, je suis très déçu de ce MGS, ultime opus de Kojima, dans lequel j’avais pourtant mis beaucoup d’espoirs, sûrement trop. Ca avait franchement bien démarré avec Ground Zeroes, et pourtant ce Phantom Pain laissera une impression amère. Fort dommage donc. Ca n’empêche qu’il n’en est pas moins un MGS et qu’il est a faire pour tout joueur en manque de jeux d’action/infiltration.

Passons à un tout autre registre :

LA BONNE SURPRISE DE L’ANNEE :

OLD BLOODWOLFENSTEIN : The Old Blood

Pour moi, c’est LA bonne surprise de l’année, un peu mon Alien Isolation de 2015. Bon ok, j’abuse peut-être un peu, mais comme un Activia, ce Wolfeinstein m’a fait du bien. Mais vraiment !! Se retrouver dans un FPS à l’ancienne, que dis-je, un DOOM Like (!), est un pur plaisir !! Ca gicle de partout, c’est rapide, violent, drôle et bordel, ça dézingue du Nazi à gogo !! Que demander de plus à un jeu de tir ? Ce Wolfenstein réussi avec brio là où le remake de DOOM (2016) n’est qu’une caricature de sa gloire passée.

 

 

LES JEUX QUE J’AI ACHETE MAIS AUQUELS JE N’AI TOUJOURS PAS JOUE :

The Witcher 3The Witcher III : Wild Hunt

On ne va pas se leurrer, la dernière aventure de Gerald de Rive, est LE GOTY de 2015. J’avoue ne pas avoir encore eu le temps d’y jouer, d’où son absence de mon Top. Tout ce que je sais du jeu, c’est ce que j’en ai vu de ma petite amie lors de ses lonnnngues sessions sur le jeu. C’est beau, c’est grand, c’est beaucoup (trop?) de trucs à faire et puis c’est surtout super crédible !! L’univers est tellement bien construit que tout fait vrai, c’est hallucinant ! C’est exactement le style de jeu que j’aime et ça me fait vraiment plaisir de voir qu’en 2015, le jeu de l’année soit un vrai jeu pour les vrais Gamers.

 

 

Ori and the blind forest ORI & the Blind Forest

Définitivement LE JEU auquel j’avais envie de jouer, mais ayant eu une masse énorme de boulot lors de sa sortie, je n’ai pas encore trouvé le temps de me plonger dedans. Oui plonger, carrément !! Parce qu’une perle comme ça, ça se savoure et ça s’apprécie. J’ai (vraiment) hâte de m’y mettre!! Tous mes amis ayant joué au jeu m’en parle comme d’un véritable poême interactif, une experience de toute beauté mais également poignante !! Mon dieu que j’ai hâte… Pour les réfractaires au démat’, sachez qu’une version boite en Definitive Edition est prévu pour ce début d’année ! 😉

 

 

LE JEU REPARTI AUSSI VITE QU’IL EST ARRIVE :

BO3BLACK OPS 3

Putain ce qu’il est chiant… Excusez mon langage, mais j’essaye de coller aux dialogues du jeu ! Oui, parce-que je crois bien n’avoir jamais entendu un jeu utiliser autant d’insultes de ma vie. Et ils y vont même dans le combo d’insultes, par exemple : « Putain de merde d’enculé de fils de pute » Ca ne s’invente pas!!

Plus sérieusement, pour en revenir sur ma brève critique du jeu : Le jeu est beau, étrangement moins qu’Advanced Warfare (sorti l’année dernière) mais quand même au-dessus des standards actuels sur One. Personnellement, je ne fais que très peu de multi sur les Call Of, je ne fais donc que le solo. Et là, le solo est chiant, mais vraiment. Peut être que le problème vient de moi, mais je n’ai pas réussi à m’immerger dans ce monde qui ne me parait même pas crédible. Encore une fois, Advanced Warfare était bien meilleur dans son immersion et sa mise en scène. Par respect pour les équipes de développement, je ne vous dirai pas de ne pas l’acheter, mais si – comme moi – vous ne faites que le solo, je vous déconseille vraiment le jeu.

LES JEUX QUE J’AI FAILLI ACHETER… MAIS NON :

R6 SIEGERAINBOW SIX : Siège

Je sais pas mais non. Je crois qu’on a affaire ici à ma plus grosse hésitation d’achat de jeu de toute l’histoire de ma vie… Tellement de facteurs : Le retour du « Vrai » Rainbow Six, celui auquel tu jouais avec tes potes en LAN. Que de souvenirs !! Le truc c’est qu’on est plus en 1998. Les jeux ont évolué et j’ai l’impression que ce format s’encrasse dans des fondations qui ne sont plus d’actualité. Alors oui, je sais, la compète pure, les éléments destructibles etc… Oui, c’est un énorme plus, mais le modèle reste le même. Et puis, soyons francs, j’ai peur qu’aujourd’hui les gens ne soient plus assez serieux pour jouer à ce genre de jeu. Malheureusement, le kikou est partout et je vois venir d’ici les exploiteurs de bugs, TK, et autres kamikazes au C4. Je ne me suis apparament pas trompé puisque j’ai entendu que beaucoup de joueurs souffraient d’un Respawn Kill, devenu courant. Je l’ai que trop méchamment ressenti lorsque j’ai fait l’erreur de prendre CS Global Offensive, je me suis dit que je ne ferais pas l’erreur de prendre ce R6. A contre-coeur, définitivement.

SWBattlefrontSTAR WARS : Battlefront

Battlefront était clairement mon GOTY après l’E3, le jeu était magnifique, c’était un BF avec un skin Star Wars, une tuerie quoi !! Le multi envoyait du lourd, surtout à 32 vs 32. Le mode survie en Coop était assez sympa aussi, entre les deux, nous pouvions nous essayer à la Xwing Experience (Sponsorisé par le côté obscur), faire quelques photos sur des Motoracer etc… Bref, c’était vraiment sympa et après le salon, je n’avais qu’une chose en tête : Remettre les mains dessus !! C’est début novembre que la Bêta est lancée, et là, c’est le choc. La Bêta multijoueur est EXACTEMENT la même démo que ce que j’avais essayé 5 mois plus tôt, pas une amélioration… Ca a donc été la désillusion, j’ai annulé ma préco. Puis vient la news annonçant un SeasonPass plus fourni que le jeu complet, c’est à ce moment là, et à regret que je me suis décidé à ne pas l’acheter.

 

AC SyndicateASSASSIN’S CREED : Syndicate

Cela fait des années que la licence s’essouffle, des années que je me promets de ne pas acheter le prochain. Le truc c’est que depuis le troisième opus, y’a un truc de cassé, Black Flag a tant bien que mal essayé de recoller les morceaux mais Unity fut un dur retour à la réalité. Mes affinités avec la série, font bel et bien partie du passé. Je me rappelle d’une ex qui m’a dit un jour « Quand c’est cassé, c’est cassé, t’as tout foutu en l’air ». C’est dommage, ça avait bien commencé, et à l’image de cette fille, le trop plein de bugs en tout genre, la redondance, et les périodes de moins en moins intéressantes ou mal exploitées auront eu raisons de notre relation. Désolé petit Jacob, mais si je ne dépenserai pas la moindre livre sterling dans ton chapeau melon c’est déjà en partie à cause de ta DA, banale à souhait; mais aussi, je l’avoue, dû à mes trop nombreuses mauvaises expériences avec tes grands frères…

 

 

—-

AVATAR-XALOO

Bilan 2015 de Xaloo

TWITTER-XBOX-PLACE XBOX-LIVE-XBOX-PLACE

Cette année fut explosive en termes de jeux sortis, tant exclusifs à la Xbox One que multi-plateformes. Beaucoup de jeux ont été très attendus et ont valu le coup, d’autres moins et c’est pourquoi je vais vous révéler ma liste Top/Flop de 2015 !

 

Des étoiles dans les yeux : 

GOTY-XALOO

  1. Star Wars Battlefront : Etant un fan de la saga, je ne pouvais pas ne pas l’acheter 😉 J’y suis allé à reculons au début, mais finalement , tout est superbe, tant au niveau gameplay qu’au niveau des graphismes !
  2. Call of Duty Black Ops III : Et oui ! Depuis World at War, je chéris ce mode qu’est le mode zombie ! Et je dois dire qu’avec ce nouvel opus, je suis servi ! Il y a même un mode campagne zombie ! 😀
  3. Rise of The Tomb Raider : L’un des meilleurs jeux de l’année selon moi : époustouflant niveau graphismes, histoire accrochante, gameplay très intuitif, j’ ADOOOOOOORE !
  4. Batman Arkham Knight : Ce jeu est celui qui m’a fait décrocher le moins de ma console ! C’était mon premier Batman sur consoles (je me suis acheté les anciens sur 360 du coup) et je dois dire que je suis impressionné, j’ai fini la campagne en normal, et je galère à la finir en mode cauchemard ! x)
  5. Assassin’s Creed Syndicate : Pour terminer, je dirais que ce jeu surpasse largement son grand frère, qui m’a fait, au début, hésiter à acheter le petit dernier. Mais je n’ai pas hésité longtemps, car cet opus, selon moi, est plus immersif et attractif que jamais.

Rise of The Tomb Raider BO3 BATMAN AC Syndicate

Les « Tu peux rentrer chez toi, je ne t’aime plus ! » :

FLOP-XALOO

  1. Halo 5 : Classique, 343 Industries nous avait fait rêver au début avec ce fameux Halo 5, mais à en voir la couleur, entre une campagne trop rapide, et un multijoueur assez inintéressant, j’hésite grandement avant de le remettre dans la console…
  2. Battlefield Hardline : Déçu du multijoueur par rapport à ce qu’ils ont annoncé au départ, je vais vous bouder si ça continue, très chers battlefield ! :p

BF H

Divers : 

Le « Je me le suis acheté, mais faut d’abbord que je termine ton grand frère » : Just Cause 3

Le « Je ne t’ai pas beaucoup essayé parce que je t’ai prêté à quelqu’un  » : Gears of War Ultimate Edition

Le « J’hésite à t’acheter juste pour un multijoueur » : Rainbow Six : Siège

just cause GOW R6 SIEGE

 

—-

 

AVATAR-JED

 

LE BILAN DU JEDI

TWITTER-XBOX-PLACE XBOX-LIVE-XBOX-PLACE

2015 aura été une grande année, un bon millésime pour Xbox, mais surtout elle a apporté aux joueurs Xbox un line-up de qualité. Je reviens donc sur cette année et vous présente mes avis personnels sur les jeux qui ont attiré mon attention, positivement ou négativement.

 

Mes coups de cœur :

GOTY-JEDI

Rise of the Tomb Raider :

Fan inconditionnel de la licence depuis 19 ans, ce nouvel opus est incontestablement mon jeu de l’année. Le scénario, le gameplay, le graphisme, les décors, tout est là pour faire découvrir Lara Croft dans sa nouvelle aventure très réussie. Même après avoir fini le jeu, il est agréable d’aller en exploration libre afin de faire ou de terminer les défis rencontrés au cours de l’histoire, de rechercher les tombeaux manquants, de trouver les items que l’on aurait pu oublier. Certains trouvent que Rise of the Tomb Raider n’est qu’une copie du précédent opus, à cela je dirais que c’est le cas de 90% des licences se composant de suites, il y a donc toujours des similarités.

R6 SIEGERainbow Six Siege :

L’un des jeux que j’attendais depuis longtemps et le résultat est un vrai cadeau pour tout fan de la licence. Malgré l’absence d’un véritable solo, (remplacé par des missions individuelles appelées « Situations »), le multijoueur reprend l’essence même de ce qui fait l’attrait des troupes de chocs Rainbow Six : l’approche tactique. Sans oublier la non moins célèbre Chasse aux terroristes, pour laquelle il faudra là aussi faire preuve de tactique et de sang-froid pour parvenir à vaincre, surtout en mode réaliste, car l’IA mérite parfaitement son nom.

 

 

FORZForza Motorsports 6 :

LE jeu de course automobile de référence. L’arrivée des circuits sous la pluie et des courses de nuit est une innovation dans Forza, certes ce n’est pas encore réellement dynamique de même que ce n’est pas disponible sur tous les tracés, mais cet apport est énorme. Les sensations sous la pluie ou lors de courses de nuit pimentent l’action, et l’adrénaline monte encore plus (Spa ou encore Le Mans la nuit ou sous la pluie, c’est un tout autre monde). Une belle réussite de la part de Turn 10 pour le sixième opus de la licence.

 

 

SWBattlefrontStar Wars  Battlefront :

Un jeu presque « obligatoire » pour le fan de Star Wars que je suis, même si j’avoue que l’absence d’un mode solo avec une histoire me manque, le multijoueur est tout simplement génial, on se retrouve réellement au cœur des épiques batailles sur Hoth, Tatoiine ou encore Jakku venant tout droit de Star Wars VII ! Les modes de jeu sont intéressants, ma préférence allant au mode Escadrons de chasseurs, où pouvoir mener des combats aériens aux commandes d’un X-Wing ou d’un TIE fait frissonner. Et puis il y a l’ambiance sonore, la musique de John Williams et les effets sonores qui font que l’immersion est totale.

 

 

Mes déceptions :

FLOP-JED

Gears of War Edition Ultime :

Je n’ai jamais été un fan de cette licence, malgré tout, je pensais que ce « Reborn » sur Xbox One me permettrait enfin d’accrocher, hélas non. Le jeu reste avec son gameplay « char d’assaut », donc lourd, peu facile à appréhender et auquel je n’arrive toujours pas à adhérer.

BF HBattlefield Hardline

Le fait de vouloir un peu s’éloigner du traditionnel champ de guerre de Battlefield est une bonne idée de EA, cependant cela ne suffit pas, le jeu pèche par un manque de punch. L’histoire solo est un mélange de ce que l’on peut voir dans d’autres jeux, donc peu d’originalité malgré la tentative d’innover. À voir si EA persiste sur cette voie et corrige le tir dans un prochain essai.

 

J’attendais mieux :

Halo5Halo 5 Guardians :

J’ai vraiment apprécié le jeu, cependant pour moi il manque un peu de consistance, le solo est fidèle à la licence en termes d’histoire, mais 343 Industries aurait pu, à mon sens, étoffer un peu plus l’histoire et mieux équilibrer l’alternance John 117 et Locke. Le multijoueur reste un grand attrait, même si je trouve que le mode Warzone reste brouillon. Les autres modes sont relativement très bons. Je terminerai en disant que le mode Co-Op à 4 est tout simplement génial !

 

L’inattendu :

RARE-REPLAYRare Replay :

Une bonne compilation de trente jeux Rare inoubliables. Quel plaisir de rejouer à Perfect Dark, Banjoo Kazoï, Jet Pack Refueled, et j’en passe. Une grande partie des jeux présents dans cette compil sont des versions Xbox 360, rendus accessibles sur Xbox One grâce à la rétrocompatibilité dont cette dernière bénéficie depuis peu.

 

 

 

Divers :

Le « j’ai pas encore eu le temps de m’y coller, mais les premières impressions sont vraiment excellentes » Assassin’s Creed : Syndicate

Le « Père noël, j’ai été sympa cette année, tu me l’offres ? » : Quantum Break… #OhWait !

Le « je l’ai acheté pour jouer avec mes potes mais je n’y ai pas joué » : Aucun

Le « je l’ai acheté mais il est tellement buggé que je n’ai pas pu y jouer » : Aucun

Le « What the Fuck » de l’année décerné à : MGS V : The Phantom Pain. Sérieux… qui peut encore oser appeler ce jeu un jeu d’infiltration ?

AC Syndicate Gold Edition QBREAK Metal Gear Solid V

 

 

 

 

 

 

Voilà !! C’est tout pour notre bilan de cette année 2015, forte en rebondissements ! N’hésitez pas à donner votre avis quand à notre classement ainsi que votre Top et vos Flops dans les commentaires !!

Toute la rédaction d’Xbox Place vous souhaite une merveilleuse année 2016 !! Santé et fortune mais aussi et surtout beaucoup de fun et de réussite dans vos projet!!!

Tags

Articles en relation

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Rédaction Xbox Place, il y a 2 ans et 9 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer