News

Steep vaut-il le coup ? Premières impressions !

A l’image des premières impressions de Watch Dogs 2, j’ai souhaité vous faire part de mes impression sur Steep après avoir pu le tester pendant le weekend gratuit du 10 au 13 mars. Ayant un contenu énorme, un test n’est pas envisageable. Mais vous pourrez déjà avoir une idée pour un éventuel futur achat.

Pourquoi ne pas faire un test une fois avoir acheté le jeu ? C’est justement le but de ces premières impressions. Ayant participé rapidement à la bêta quelques semaines avant la sortie du jeu, je n’avais pas été emballé du tout. J’y vois un peu plus clair maintenant, mais je n’ai toujours pas l’intention de l’acheter pour le moment, même s’il est encore à -50% pour quelques heures. Et ce, notamment parce que j’ai encore des jeux achetés lors du Black Friday à terminer.

Vol, ski ou ride !

Steep n’est pas hors de cause non plus. Je me suis retrouvé avec les mêmes impressions primaires en commençant le jeu qu’après avoir fait la bêta. Je n’y comprends rien. Pourtant, il y a un didacticiel qui vous explique et vous montre comment skier, balancer des tricks de malade ou encore utiliser votre wingsuit et votre parapente. C’est très bien expliqué et assez rapidement pour mon cas, j’ai maîtrisé aisément les différents moyens de me déplacer.

Un vrai kiff ! Mais je n’y comprenais toujours rien. Me voilà donc parti en balade sur un snow ou sur des skis au travers d’une montagne des Alpes. Le pied total. De la bonne poudreuse, une distance d’affichage impressionnante, des falaises, des rochers, des sapins… Bref, l’environnement parfait, un sans faute de la part d’Ubisoft Annecy. Visuellement très réussi, d’excellentes sensations de vitesse, et la vue Go Pro pour une immersion complète, c’est jouissif (mais pas facile à gérer).

Me voici arrivé tout en bas de la map avec un succès au passage. Et surtout toujours le même constat :

Génial, mais je dois aller où ? Je dois faire quoi ?

Ma vieille habitude d’aller farfouiller un peu dans les menus, m’a permis de voir que dans le menu pause j’ai un accès à toutes les compétitions, les statistiques de jeu et les personnalisation de mon personnage. Alors je prends un peu temps pour regarder, habiller mon perso avec les fringues que j’ai débloqué et j’en achète quelques unes. Assez vite, je me rends compte que la personnalisation n’est pas un but dans le jeu. Plutôt un supplément esthétique qui agrémente l’expérience de jeu. Comme le contenu du jeu, les skis, les snowboards, et les tenues sont en nombre. Il y en a pour tout les goûts. Et j’étais ravi de voir Salomon, Go Pro et Red Bull autant impliqués dans le jeu,  autant en termes de personnalisation du perso, qu’en termes d’épreuves. Il y a sûrement d’autres marques présentes, seulement soit je ne les connais pas, soit je n’ai pas joué assez pour les découvrir.

La liberté, tout simplement

Je retourne rider la poudreuse comme un mec qui sait ce qu’il fait. Je reviens sur une montagne et je la redescends. Mais par les airs cette fois. Wingsuit puis parapente pour encore admirer le paysage. Je remarque une indication « Vous êtes assez prêt pour découvrir une « Drop Zone ». Une zone de largage permet de se téléporter instantanément à l’endroit. Mais pas n’importe où. Uniquement un point d’interêt, parce qu’un largage n’importe où nécessitera des tickets d’hélicoptère qui vous coûteront des crédits. Vous pouvez en obtenir 10 gratuitement via le Club Ubi.

Pour découvrir cette Drop Zone, je me pose et je dois être à moins de 1000 mètres de celle ci. Je sors les jumelles et je scrute les alentours. Un sommet clignote je reste dessus, c’est bon je viens de découvrir mon premier point d’intérêt hors tuto de départ. Et je commence à comprendre qu’en fait Steep c’est de l’exploration pure et simple. Comme en vrai. Donc au bout deux heures de jeu je commence à comprendre le concept.

Et ce qui finit d’enfoncer le clou, c’est ce menu qui apparaît lorsque l’on maintient B. On passe en vue montagne et il est alors possible de choisir un point d’intérêt découvert. Pratique lorsque l’on avance dans le jeu. En fait, c’est carrément indispensable.

Lie Die 5 Continues

Autre fonctionnalité indispensable également, la touche Y à maintenir enfoncée pour recommencer. Je suis du genre à recommencer le temps que je n’ai pas eu l’or ou battu le premier de la liste d’amis quand je m’en sens capable. Ça peut vite se transformer en die and retry dans n’importe quel jeu. Quand ce n’est pas le but, ce sont des heures de chargement au final. Pas pour Steep, puisque le jeu est développé dans cette optique! Les épreuves sont pointues dès l’instant où l’on arrive vers du 2/3 flocons. Un pour de la difficulté facile, deux pour du moyen et 3 flocons pour du difficile.

J’ai streamé quasiment la totalité des heures de jeu de mon weekend. Il y a pas mal de tentatives pour réussir une épreuve, mais certains passages valent le coup. Vous pouvez jeter un coup d’oeil à la VOD (dispo uniquement 2 semaines). N’hésitez pas à vous abonner, même si je ne parle pas forcément vous pourrez voir du gameplay de jeux différents.

Dans ce jeu, tout est pensé pour que vous puissiez vous dépasser. Pour chaque discipline il y a des épreuves, en plus des histoires de la montagne. Certaines épreuves pourront être guidées par un fantôme. D’autres vous aideront à gagner la médaille suivante en vous indiquant le tracé. Par exemple, vous avez gagné la médaille de bronze, retentez votre change et le tracé sera changé pour vous aider à gagner la médaille d’argent.

Atterrissage réussi ?

Pour résumer Steep, c’est un gigantesque open world (avec les Alpes et l’Alaska) et des épreuves à foison. Une liberté totale pour explorer, se balader, profiter du paysage. Plus vous maîtriserez les discipline, plus la difficulté augmentera et plus le jeu sera exigeant. Une personnalisation omniprésente du personnage pour un style authentique, mais qui n’est pas l’objectif principal dans Steep. L’exploration y est le maître mot. Oubliez les menus classiques, ne pensez qu’à l’évasion et à la performance. Après 13 heures de jeu, je n’ai débloqué que 300G pour 16 succès. Les 13 derniers succès consistent à boucler le jeu. Dans les grandes lignes, il faudra trouver tous les points d’intérêt et obtenir toutes les médailles d’or.

C’est la première fois que je profite réellement d’un weekend gratuit avec l’accès au contenu illimité d’un jeu. Ravi que ce soit sur Steep. Nous ne pouvons que remercier les éditeurs et Microsoft de proposer ce genre d’initiative. J’ai passé de très bons moment sur Steep, et je pense que pour me rafraichir un peu cet été, j’y reviendrai ! Maintenant que j’ai compris comment fonctionnait le jeu..

VinceTheVice

Fervent défenseur des jeux vidéo en plus d'être un réel passionné depuis plusieurs dizaines d'années. Sans être un "ménestrel", Vince partage singullièrement ses passions grâce à internet en tant que rédacteur sur XboxPlace.fr… Il publie aussi depuis 2009 des vidéos consacrées aux testx jeux vidéo et matériels sur Dailmymotion et Youtube. Autres pseudo : VinceTheVice, Bebette_Show. Gamertag : Mr VinceTheVice.

Articles en relation

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  VinceTheVice, il y a 1 an et 9 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Voir aussi

Close

Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer