SpotlightTestsXbox OneXbox One XXbox Place

Test d’Agony

Agony est à l'agonie !

Mais qu’est-ce donc Agony ? C’est un jeu à la première personne du genre survival horror dans un univers infernal ! Agony est édité par Playway et développé par le studio polonais Madmind. Sorti le 29 mai dernier, c’est un jeu issu d’une campagne Kickstarter ayant réuni plus de 180 000$ ! Avec un projet participatif et ambitieux, Agony est-il à la hauteur de nos attentes ?

Test réalisé avec une version fournie par Koch Media
  • Date de sortie : 29 mai 2018
  • Editeur : Playway
  • Développeur : Madmind
  • Genre : Survival Horror
  • Prix : 39,99€
  • PEGI : 18+
  • Disponibilité : Version dématéralisée (9,50 Go)
  • Xbox Play AnywhereNon
  • Xbox enhanced : Non

 

L’histoire, y en a-t-il vraiment une ?

Il n’y a pas d’histoire particulière, vous incarnez une âme déchue dans les tréfonds de l’enfer mais sans possibilité de se souvenir de qui vous étiez avant d’arriver là… Mais vous êtes bien déterminé à quitter ces lieux effroyables pour un meilleur destin ou du moins le repos éternel. C’est en vous baladant dans les limbes que vous allez rencontrer d’autres âmes perdues et que vous comprendrez que seule la Déesse Rouge pourra vous aider à quitter ce lieu. Mais pour aller où ?

Ça vous dit une petite balade en enfer ?

En démarrant le jeu, vous n’êtes qu’une enveloppe charnelle incarnée par votre âme, qui est donc dénuée de souvenir. La première salle vous propose un rapide tutoriel pour apprendre à manier votre corps et surtout découvrir le type d’interactions à votre disposition : marcher, courir, attraper des objets, sauter et s’accroupir.

En accédant à la salle suivante, voici qu’une première énigme point le bout de son nez : la balance de Thémis, qui vérifie la pureté de votre âme afin de choisir si votre destination est le paradis ou les enfers. En trois pas, vous découvrirez très vite qu’il y a des cœurs humains sur le sol. Comme dans la mythologie grecque, vous irez déposer ce cœur sur cette balance pour ouvrir la porte de la prochaine salle. Cependant, cet organe ne sera pas suffisant pour l’activer, il faudra alors explorer une salle cachée pour trouver un deuxième cœur.

Le miroir d’âme, le point de sauvegarde dans Agony

Avant de partir en exploration souterraine, vous allez tomber sur une dalle avec un buste ayant des bras multiples, le miroir de l’âme. Ces dalles seront extrêmement importantes dans votre séjour en enfer : c’est votre point de sauvegarde ! A part cela, vous pourrez attraper des torches pour vous éclairer dans le labyrinthe qu’est l’enfer mais également pour brûler des obstacles en bois/os et ainsi accéder à des petites salles avec des trésors cachés, dont des cœurs pour votre énigme, et avancer dans votre périple.

La pomme foufoune pour améliorer ses compétences – Agony

Une fois votre énigme résolue, vous allez pouvoir avancer vers la salle suivante où vous vous retrouvez en haut d’une falaise avec un squelette d’arbre possédant une pomme putride en or avec une forme très vaginale pour améliorer votre arbre de compétence composé de trois branches : la discrétion, la respiration ou la résistance.

Et maintenant c’est l’heure du grand saut vers la mort de votre enveloppe charnelle ! Est-ce un game over ? Pas vraiment, car votre âme devient alors errante et peut aller posséder un autre martyr ou un démon de l’enfer pour continuer votre quête.

Bienvenue dans les entrailles de l’enfer !

Agony a fait la promesse de visiter un lieu infernal. En effet, celui-ci est composé de chairs et de restes humains : du sang, des têtes, des organes, des bras et bien d’autres. Un décor plus que gore vous accueille les bras ouverts ! En plus de l’aspect graphique de l’enfer, vous êtes plongé dans un monde sans musique. Les seuls sons environnants sont des cris déchirants de martyrs et des pleurs de bébés.

Mélangez le tout et cela donne une ambiance pesante au jeu. Mais cela n’est pas suffisant pour faire peur et c’est bien dommage. Tous les screamers étaient prévisibles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais une jouabilité peu probable…

Un grand bémol sur la jouabilité d’Agony : les bugs… Dès les premières minutes du jeu, on peut constater des bugs sonores. Tous les sons du jeu se superposaient pour créer un brouhaha général rendant alors l’expérience de jeu totalement désagréable. Malgré les nombreuses tentatives de reboot du jeu, impossible de le relancer pour continuer sans le brouhaha permanent qui peut aussi parfois créer de la confusion au niveau des dialogues avec les PNJ. A cause de ces bugs, nous n’avons pas eu le plaisir de continuer le jeu et réaliser le test dans de bonnes conditions.

Pour votre information, l’éditeur et le développeur d’Agony ont annoncé le 29 mai dernier qu’ils avaient bien pris connaissance des bugs sur le jeu et que les équipes sont en train de travailler sur des patchs correctifs. On a hâte que le patch Xbox One arrive !

Agony est un survival horror à l’agonie. 

Finalement, Agony ne répondra pas aux attentes de tous les fans de jeux de type survival horror. Il est même en dessous de nos attentes : aucune vraie frayeur, c’est plus du gore pour choquer avec beaucoup de nudité et c’est bien dommage ! Le pitch de base était fort intéressant mais l’exécution narrative n’est pas présente et le jeu apparaît un peu comme une coquille vide de sens…

Plusieurs modes de jeu sont proposés : mode histoire et mode agonie (labyrinthes aléatoires guidés par des objectifs).

Télécharger Agony sur Xbox One

Les Plus : Les Moins :
  • Un univers ambitieux…
  • Un décor horrifique
  • Un sound design particulier rendant l’ambiance malsaine
  • … mais pas au niveau des cadors du genre
  • Les bugs sonores
  • L’absence d’histoire et de contexte
  • Un gameplay quelque peu rigide
  • Un graphisme pas très sexy
  • Une version du jeu censurée sur Xbox

ndlr : Si jamais vous souhaitez faire des screenshots du jeu Agony, pensez à désactiver le partage automatique sur votre fil d’actualité ou vers le site Xbox Game DVR. En effet, les screenshots ne sont pas autorisés et vous risqueriez de voir votre compte être banni ou passé à « Contenus pour adulte ». 

Tags

Articles en relation

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  JudeCarotte, il y a 6 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #11605

    JudeCarotte
    Participant

    Mais qu’est-ce donc Agony ? C’est un jeu à la première personne du genre survival horror dans un univers infernal ! Agony est édité par Playway et dév
    [Lire l’article : Test d’Agony]

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Voir aussi

Close

Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer