SpotlightTestsXbox Place

Test de Forza Horizon 4

Forza passe à l'heure des thés !

Après un fantastique troisième volet se déroulant en Australie, la licence Forza Horizon revient aujourd’hui sur le devant de la scène, dans un quatrième épisode dont le nouveau terrain de jeu se situe en Grande-Bretagne. Bien évidemment, le savoir-faire du studio Playground Games en matière de jeu de course en monde ouvert n’est plus à prouver, tant l’itération précédente était réussie. La question était surtout de savoir si les développeurs allaient réussir à créer un titre encore meilleur que son prédécesseur australien. Loin de se reposer sur ses lauriers, Playground Games propose avec Forza Horizon 4 un jeu au contenu encore plus dense, plus beau, ainsi que de nombreuses nouvelles fonctionnalités. Pour au final aboutir à l’un des meilleurs jeux de course jamais sorti ?

Test réalisé sur Xbox One X à l’aide d’une version dématérialisée achetée par le testeur
  • Date de sortie : 02 Octobre 2018
  • Editeur : Microsoft
  • Développeur : Playground Games
  • Genre :  Course / Monde ouvert
  • Prix : 69,99 €
  • PEGI : 3+
  • Disponibilité : Version physique / dématérialisée 
  • Xbox Play Anywhere : Oui
  • Xbox enhanced : Oui 

 

 

La licence reine des jeux de course revient !

Ceux qui auront parcouru la démo de Forza Horizon 4 ne seront pas dépaysés en lançant le jeu pour la première fois. Cette démo constitue en fait la scène d’introduction du nouveau bébé de Playground Games, et permet de rapidement planter le décor et de faire comprendre aux joueurs à quel jeu ils ont affaire. Ainsi, les premières minutes de jeu se composent d’une succession de séquences de conduite au volant de bolides de différents types, allant de la puissante supercar, au véhicule tout terrain, sans oublier la bête de drift.

Ce type d’introduction est devenu une habitude dans la série Forza Horizon, et permet aux joueurs de constater en l’espace d’un instant tout le potentiel et la variété que le jeu a à offrir. Outre le fait de faire tester au joueur différentes catégories de véhicules, cette séquence permet également ici de découvrir une fonctionnalité clé de Forza Horizon 4, à savoir le système de saisons. Ainsi, le passage d’un véhicule à l’autre lors de cette séquence initiale s’accompagnera d’un changement de saison, qui vous permettra de découvrir comment celui-ci affecte le paysage environnant, mais également les surfaces de conduite.

La séquence d’introduction est une nouvelle fois hollywoodienne !

Forza Horizon : Vivaldi Edition

Et comme vous le constaterez tout au long du jeu, chacune des saisons fait son petit effet, les paysages ensoleillés de l’été succédant aux fleurs du printemps, avant de laisser leur place aux feuilles mortes de l’automne et à la neige hivernale. Si la localisation choisie pour cet épisode, à savoir la Grande-Bretagne, propose foncièrement des paysages moins variés que les décors australiens, et qui reposent davantage sur des plaines et prairies, le changement de saison permet tout de même au titre de proposer un renouvellement permanent dans les environnements proposés.

Les environnements sont bien différents selon les saisons !

Une même portion de la carte, comparée lors de deux saisons différentes, reste similaire tout en étant bien différente. L’exemple le plus parlant étant certainement le fait que des lacs deviennent gelés en hiver, ouvrant par conséquent la voie sur de nouvelles pistes. Ainsi, le passage d’une saison à l’autre sera l’occasion de renouveler le plaisir de la découverte, ainsi que le plaisir de conduite, le changement de surface entraînant également une modification de la maniabilité. Certaines épreuves seront de plus dédiées à une saison adéquate, proposant un tracé spécifique à un climat bien particulier.

Si la conduite ne varie pas tellement entre les saisons « neutres » que constituent le printemps et l’automne, celle-ci se retrouvera en revanche bien modifiée entre l’été et l’hiver, et vous demandera ainsi d’adapter votre conduite. Bien évidemment, Forza Horizon 4 demeure le maître d’accessibilité qu’il a toujours été, et vous permettra d’adapter le niveau d’assistance à la conduite à vos désirs, qu’ils soient d’avantage axés sur la simulation ou sur l’arcade. Ainsi, manette en mains, Forza Horizon 4 se révèle toujours aussi grisant à jouer, et le système de saisons ne fait que renforcer ce sentiment.

Un monde partagé royal grâce à Horizon Life

Lors de vos premières heures de jeu, vous choisirez librement à quel moment changer de saison, à l’occasion d’un « tutoriel étendu » qui vous permettra de découvrir les différentes activités proposées par le jeu. Mais au terme de votre première année virtuelle de conduite, vous serez crédité d’une accession au véritable monde d’Horizon Life, le monde partagé jusqu’à 72 joueurs sur lequel Playground Games a particulièrement axé sa communication.  Si vous pouviez déjà rencontrer des joueurs lors du « tutoriel étendu », c’est véritablement l’accession au monde d’Horizon Life qui conférera une toute autre dimension au soft. Précisons qu’il est toujours possible de jouer au jeu intégralement déconnecté et en solitaire, auquel cas le monde sera une nouvelle fois peuplé de drivatars. Mais pour ceux désireux de vivre l’aventure à plusieurs, un nouveau monde s’ouvre à vous !

Le monde partagé est un vrai plus pour la série !

Ainsi, le monde partagé permet de proposer de nombreuses nouvelles fonctionnalités à la licence Forza Horizon. Tout d’abord, les saisons seront désormais hebdomadaires, et dureront donc une semaine réelle, et ce pour tous les joueurs. Ensuite, comme évoqué précédemment, vous pourrez au cours de vos ballades tomber sur d’autres joueurs, avec qui il vous sera possible d’interagir avec une étonnante facilité. Si de base, les interactions physiques sont désactivées avec les autres joueurs, afin d’éviter par exemple qu’ils interrompent une série de drift particulièrement tendue, il vous sera très facile de les inviter à votre convoi. De même, un système de chat à l’aide de phrases pré-construites facilitera les interactions entre joueurs. Mais c’est certainement le nouveau système de Forzathon qui confère la plus belle épaisseur à ce monde partagé.

Forzafish and chips ?

Le forzathon, pour les néophytes, c’est un système de défis introduit dans Forza Horizon 3 qui vous permet de mettre la main sur des récompenses hebdomadaires. Dans Forza Horizon 4, le système de défis n’est plus seulement hebdomadaire, mais également journalier et horaire ! Le Forzathon Live est ainsi proposé toutes les heures, et constitue un véritable atout de ce nouveau Forza. Ainsi, quelques minutes avant le début du défi, il vous sera tout d’abord demandé de vous rendre à un point donné de la carte. Arrivé sur place, vous constaterez rapidement que vous n’êtes pas le seul joueur à participer à ce Forzathon Live, celui-ci étant proposé aux différents membres du monde partagé. Et la réussite de ce type de Forzathon est également commune ! On gagne ensemble, on perd ensemble !

Ne ratez pas les Forzathon Live ! Ces épreuves valent clairement le détour !

Ainsi, le Forzathon Live est composé de trois épreuves successives, pouvant par exemple demander de réaliser un score de drift, ou une performance suffisante dans une zone de vitesse… votre performance se cumule à celle des autres joueurs, de sorte que même les moins bons pilotes pourront participer à la réussite finale ! Ce Forzathon Live est une très belle trouvaille, et il faut avouer que voir tous les pilotes essayer simultanément de réaliser la meilleure performance à quelque chose d’assez unique en son genre ! Un succès lors de ces défis vous octroiera une monnaie spéciale à dépenser dans une boutique dédiée. Playground Games a donc su rendre vivant et prenant son monde partagé, si bien que l’on ne s’ennuie jamais sur les routes de Forza Horizon 4.

En terme de contenu, Forza reste le Kings, man !

Pour le reste, en termes de contenu, ce nouvel opus de Forza Horizon reste assez classique. Ainsi, on retrouve toujours les courses sur route, mixtes et off-road. De même, les courses de rue, drag races, radars et zones de drift sont toujours de la partie, tout comme les trésors de grange. Et bien évidemment, on n’oublie pas les superbes épreuves de rassemblement, qui vous demanderont de vous confronter à des adversaires pour le moins originaux. Et il faut avouer qu’affronter un train au volant de son buggy procure toujours une grande jouissance.

De nouveaux types d’épreuves font leur apparition, et vous proposeront de prendre le volant de véhicules légendaires avant de réaliser certains défis. Le premier de ces défis vous demande par exemple de piloter une Bugatti toute pimpante avant de réaliser un long saut à travers un moulin…ces épreuves sont plutôt bienvenues et permettent de compléter un contenu pour le reste assez classique, mais suffoquant de densité. Surtout qu’il est toujours possible de personnaliser les épreuves (en choisissant par exemple la saison de la course, la météo ou encore les véhicules admissibles).

Des épreuves vous permettront de piloter des voitures de légende…ici une somptueuse Lamborghini Veneno

A chaque épreuve, vous pourrez également choisir de participer seul, en coopération ou face à d’autres joueurs, de même qu’en contre la montre. De plus, Playground Games promet de nombreux contenus supplémentaires ajoutés gratuitement au cours du temps. Parmi ceux-ci, l’éditeur de courses fera son arrivée très prochainement et permettra au joueur de créer le tracé qu’il désire ! Les créateurs en herbe pourront ainsi laisser leur créativité s’exprimer.

De Mackintosh à McLareine

Le contenu de Foza Horizon 4 ne s’arrête bien évidemment pas au nombre incommensurable d’épreuves. Ainsi, on peut tout d’abord parler de votre pilote, à choisir parmi 14 disponibles, que vous pourrez ensuite personnaliser à l’aide de nombreux items à débloquer lors de tirages (ou des super-tirages, nouveauté introduite dans cet épisode et qui représente en réalité un triple tirage simultané). Il vous sera également possible d’acheter des propriétés plus ou moins onéreuses.

La personnalisation des véhicules est toujours aussi poussée, et le nombre de véhicules dépassant les 450, vous devriez être occupés pendant de très nombreuses heures par les possibilités infinies offertes par le titre. Désormais, les points d’avantages sont liés à chaque voiture, et vous pourrez ainsi booster les bonus de vos voitures préférées. La progression du jeu est basée sur un système d’influence, qui récompensera non seulement vos courses, mais également vos exploits dans le monde ouvert. Diffuser votre partie sur mixer ou regarder des streams d’autres joueurs sera également un moyen original de récupérer cette fameuse influence, qui vous fera monter de niveau et vous donnera accès à de nouvelles récompenses et épreuves. Le contenu de ce Forza Horizon 4 est donc des plus réjouissants !

Vous pourrez même acheter des maisons, pour quelques millions de crédits…

Et d’un bourg à l’autre, c’est sublime !

Comme évoqué au début de ce test, la carte de Forza Horizon 4 fait preuve de moins de variété que celle du troisième épisode. Cependant, les saisons de même que la direction artistique proposée font de ce nouvel opus un titre de toute beauté. Chaque saison est immédiatement identifiable, la flore – et la faune ! – sont extrêmement bien rendus et le monde regorge de détails. La Grande-Bretagne apparaît ici sous son meilleur jour. Les voitures sont parfaitement modélisées, et les effets de lumières et de particules ont encore gagné en précision, pour un résultat tout bonnement éblouissant. Et le titre se permet le luxe d’être extrêmement fluide.

Sur Xbox One X, vous pourrez choisir entre 4K 30FPS ou 1080P 60FPS. Quel que soit votre choix, vous ne serez pas déçu, tant la qualité graphique du titre est impressionnante. Très léger bémol, on pourra parfois noter un peu de clipping/popping (des éléments semblent apparaître d’un coup à l’horizon), de même que des micro-freezes qui peuvent parfois ponctuer votre pilotage. Mais ces bémols sont négligeables, et Forza Horizon 4 constitue indubitablement une vitrine technologique de la Xbox One X.

De nuit, l’intérieur des bâtiments s’allume et laisse transparaître les intérieurs !

Pour conclure, évoquons l’aspect sonore du titre, tout autant réussi. Les bruitages sont vraiment crédibles, qu’il s’agisse du crissement des pneus ou des vrombissements du moteur. De même, la bande sonore, une nouvelle fois répartie dans différentes stations de radios, se veut éclectique et à même de satisfaire tous les goûts.

Forza Horizon 4 est une grande réussite. Le studio Playground Games repousse encore les limites du jeu de course en monde ouvert, en proposant un titre toujours plus dense, plus beau et plus vivant que son prédécesseur. Certes pas révolutionnaire dans sa construction et moins varié dans les décors proposés, le système de saisons de même que le monde partagé changent effectivement la donne. Avec un contenu toujours plus conséquent et une réalisation technique époustouflante, Forza Horizon 4 constitue ce qu’il se fait de mieux en matière de jeu de course. Le studio Playground Games témoigne une nouvelle fois de son grand talent, et on a hâte qu’il nous compte les fables de son futur projet…

Acheter Forza Horizon 4 sur Xbox One

 

Les Plus de Forza Horizon 4 Les Moins de Forza Horizon 4
  • Absolument magnifique et très fluide
  • Un contenu gargantuesque (450 voitures, des tonnes d’épreuves…)
  • Le système de saison apporte un vrai plus
  • Les épreuves de rassemblement, toujours un gros point fort de la série
  • Une prise en main toujours autant personnalisable et agréable
  • Le monde partagé
  • La possibilité de rester dans un monde solo contre des drivatars pour les réfractaires au multi
  • Le Forzathon Live, vraiment jouissif
  • La bande sonore
  • Le choix 4K/30FPS ou 1080P/60FPS sur Xbox One X
  • Les décors sont davantage destructibles
  • Des épreuves finalement assez classiques
  • Quelques très (très) légers soucis techniques
  • Les paysages de Grande-Bretagne sont moins variés que leurs prédécesseurs australiens

 

Tags

LEO33RM

Adepte des grandes épopées virtuelles et des somptueux univers que le jeu vidéo peut offrir. Chasseur de monstres à temps partiel.

Articles en relation

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  LEO33RM, il y a 2 mois et 1 semaine.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #11856

    LEO33RM
    Participant

    Après un fantastique troisième volet se déroulant en Australie, la licence Forza Horizon revient aujourd’hui sur le devant de la scène, dans un quatri
    [Lire l’article : Test de Forza Horizon 4]

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Voir aussi

Close

Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer