Test de la CommunautéXbox One

Test de Resident Evil 7 sur Xbox One by Masterbullitt

Aucun membre de l’équipe n’ayant joué au jeu Resident Evil 7, aucun test n’était prévu. Master Bullitt s’est proposé pour vous offrir un test. N’étant pas un testeur régulier au sein d’Xbox Place, nous lui avons laissé carte blanche comme pour les avis de la communauté, mais lui demandant un développement un peu plus poussé de son avis. Si vous aussi vous souhaitez partager un test, n’hésitez pas ! Dîtes-nous si ce test de test de Resident Evil 7 sur Xbox One vous plaît dans les commentaires.

Je me réveille après des années d’errance, ne me souvenant pas de mes origines et sortant d’un sixième épisode assez controversé. J’ai oublié mes bases et mon ambiance pour ressembler aux jeux d’action lambda sortis ces dernières années. Seulement un coup de fil va changer cela. Mia m’appelle et je dois absolument aller la chercher. Retour en enfer pour un septième épisode qui marquera au fer rouge ses lettres dans la chair : Resident Evil 7 me voilà !

Premier choc quand je constate que je ne me perçois plus à la troisième personne, suis je bien où je crois être ? C’est assez cocasse quand on y pense. Pour la première fois j’ai vraiment l’impression d’être ce personnage embringué dans une aventure glauque et moite quelque part en Louisiane. Le décor me paraît irréel et suintant la décrépitude, les textures sont certes un peu baveuses mais ce côté sale me rend finalement bien nauséeux et affole en moi une peur depuis longtemps disparue.

Petite salle de repos avec coffre magique intégré.

Cette peur est finalement plus proche du dégoût quand je fais enfin la connaissance de la famille Baker ; semblant toute droit inspirée d’un mélange entre « Massacre à la tronçonneuse » et de « l’Exorciste », et qui me feront vivre des séquences qui me hanteront jusqu’à la fin de mes jours. Chacun des membres de cette famille jouera un rôle important dans mon histoire et tous seront des moments intenses, inoubliables quand viendra le moment de les combattre. Ils éclipseront d’ailleurs le reste du bestiaire complètement quelconque et peu diversifié ;  je regrette d’ailleurs ne pas avoir croisé quelques hunters ou autres zombies comme j’avais vu dans un reportage sur la société Umbrella. Enfin « regretter » est un bien grand mot tant ces créatures étaient mortelles. Ici on se contentera de quelques vieux monstres ressemblant à du vomi de pétrole avec tout au plus quatre itérations.

L’intelligence artificielle animant les Baker paraît au premier coup d’œil assez efficace, et ils passeront leur temps à vous chercher des noises. Mais j’ai cependant décelé chez eux des scripts trop visibles. Par exemple, quand ils me courraient après, je n’avais qu’à sortir du secteur et ils s’arrêtaient de patrouiller. On est bien loin de cette autre bestiole dont j’ai entendu parler. Comment s’appelait-il déjà ? Ah oui un Alien. L’IA des autres autres ennemis est aux abonnés absents et se contentera de venir vers moi en marchant ou en courant.

Baker’s house of dead

La mémoire commence à revenir. Ce manoir de campagne me rappelle avec un pincement, celui de Racoon City que j’avais visité il y a longtemps, bien avant que tout parte en vrille avec ces expérimentations. Cette cabane est relativement grande et truffée de passage secrets ; certaines portes sont fermées avec des clefs bizarres. Il me faudra user un peu de mes méninges pour les quelques énigmes permettant de trouver ces clefs, rien d’infaisable mais un bon retour au source. Durant mon périple je vais visiter aussi les alentours et malheureusement, seule la maison restera vraiment un environnement satisfaisant, les autres étant trop étriqués et dénués de subtilités.

Certaines séquences m’ont directement ramené dans un autre film : Saw. En effet après une bonne heure de jeu, je me suis retrouvé dans la peau d’un de ces personnages essayant de solutionner une énigme pour éviter la mort. Une épreuve vraiment excellente tant dans l’ambiance et la résolution.

Bonjour monsieur caca

Concernant mes outils pour survivre dans ce dédale de couloirs, il faut avouer que j’ai privilégié le classique et l’efficace. Un couteau et quelques armes suffiront à en découdre. Les combats sont pour la plupart simples et je terminerai cette aventure avec plus de munitions qu’il n’en faut. Malheureusement, mon sac à dos n’est pas vraiment extensible (enfin si trois fois en fait), ce qui me vaut de multiples aller/retours vers ces pièces de sauvegarde contenant un coffre de la troisième dimension. Je peux aussi crafter des munitions et des kits de soins (d’ailleurs ultra efficaces ces kits) en trouvant des composants disséminés dans le décor.

Au niveau sonore, on trouve une musique efficace (la chanson d’ouverture est juste divine) et stressante qui m’accompagnera le long de la dizaine d’heures qu’il me faudra pour terminer cette aventure. Je parle aussi français et ma voix et celle des autres sont relativement de bonne facture ; mention spéciale pour la mère Baker qui vous glacera le sang. Je me déplace aussi promptement que vigoureusement et je suis heureux de ne plus être trop assisté par des QTE envahissants.

Il est l’heure de mourir !

Bref cette aventure m’aura permis de renouer avec le passé et de retrouver des sentiments enfouis en moi. Même si tout n’a pas été parfait ( notamment vers la fin trop linéaire et orientée action) j’en ressors satisfait. Et j’attends avec impatience la suite, qui je l’espère, sera un poil plus longue et contiendra plus d’énigmes complexes (elle étaient quand même trop simples).

Télécharger Résident Evil 7 versiuon Standard sur Xbox One et Windows 10

Télécharger Résident Evil 7 versiuon Deluxe sur Xbox One et Windows 10

Les Plus de Resident Evil 7 : Les Moins de Resident Evil 7 :
  • Les Baker
  • L’ambiance
  • Le retour aux sources
  • Les énigmes bien gore (celle de Saw)
  • Les K7 flashback
  • Le bestiaire morne (où sont les hunter et les bestioles géantes ?)
  • Légèrement trop court
  • Trop de munitions
  • Niveau final linéaire
  • IA trop scriptée
  • Manque de références aux anciens Resident Evil
Tags

Articles en relation

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Rédaction Xbox Place, il y a 1 an et 3 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Voir aussi

Close

Centre de préférences de confidentialité

Close

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer